Ils ont raflé les principaux trophées

CANNES Le groupe français Kyo a raflé quatre trophées lors de la 5e édition des NRJ Music Awards, récompenses musicales décernées exclusivement par le public, qui s'est déroulée samedi soir au palais des Festivals de Cannes.

Le jeune groupe, composé de quatre copains d'un collège des Yvelines, a reçu les prix du groupe francophone de l'année, de l'album francophone de l'année (Le Chemin), de la chanson francophone de l'année (Le Chemin) et du site Internet.

Le chanteur du groupe n'a pas hésité à remercier ses fans «de tous les strings et petites culottes reçus en tournée». Et ayant fait un pari avec des fans présents, il a baissé son pantalon pour exhiber un caleçon moulant rose fuschia.

Calogero, qui signe depuis deux ans un retour fracassant comme auteur, compositeur et interprète, a reçu de son côté le prix de l'artiste masculin de l'année.

Chez les filles, Jenifer, qui avait été récompensée comme révélation l'an dernier, a reçu le prix de l'artiste féminine francophone. La chanteuse issue de la Star Academy 1 a ainsi mis fin au règne sans partage de Mylène Farmer. Très émue, Jenifer, jeune maman depuis peu, a dédié son trophée à son mari et à son bébé. Autre découverte de la téléréalité, Nolwenn Leroy a été désignée révélation francophone.

Britney Spears a remis à Madonna, un NRJ Award d'honneur qui a mis la foule en liesse. Bottée de cuir, coiffée d'une casquette gavroche, la Madone, dans une robe rétro verte à étoiles blanches, a assuré que si son ambition était américaine et son mari britannique (le réalisateur Guy Richie), son coeur, lui, appartenait à la France.Mais Madonna n'a pas décroché le prix de l'artiste féminine internationale de l'année, emporté par Dido. Enfin, l'artiste masculin international de l'année, Justin Timberlake, en concert à Manchester, a promis de boire à la santé de ceux qui ont voté pour lui.

© La Dernière Heure 2004