Musique La Belgique ne s’est pas qualifiée pour la finale. Les Pays-Bas sont favoris des pronostiqueurs.

Fête de l’horreur musicale ringarde pour les uns, rendez-vous incontournable, délicieusement kitsch et patriote pour les autres, le Concours Eurovision de la chanson fait son retour sur les écrans cette semaine, pour la 64e fois de son histoire. Quarante et un pays tenteront de soulever le trophée tant convoité, qui sera remis vers minuit dans la nuit de samedi à dimanche, sous une pluie de confettis brillants, dans des effusions de joie et après trois manches de compétition.

Depuis 15 ans en effet, à cause du nombre grandissant de pays qui souhaitent concourir, des demi-finales sont organisées, la première le mardi et la seconde le jeudi précédents la finale qui a toujours lieu un samedi de mai.