Et si l’on prenait quelques instants pour souffler un peu, chasser les angoisses générées par la situation sanitaire et ses cohortes de mauvaises nouvelles et restrictions en tous genres ? La musique nous offre en ce moment un tableau inédit, celui d’une Belgique conquérante à l’international. Stromae avait bien sûr ouvert les portes avec “Alors on danse” puis avec l’incontournable Racine carrée. Une brèche dans laquelle s’engouffre aujourd’hui la nouvelle génération.

Cette semaine, c’est la jeune belgo-congolaise Lous And The Yakuza qui a fait parler d’elle. Après de nombreux reports, son premier album, Gore, est sorti vendredi dernier. Et dans la foulée, elle s’est offert une prestation dans le prestigieux Tonight Show de Jimmy Fallon, sur NBC, aux États-Unis, s’il vous plaît ! Elle y a interprété “Amigo”, titre en français. Voilà qui prouve un peu plus que la barrière de la langue, qui jusqu’ici était souvent présentée comme un obstacle au succès à l’international, a volé en éclat.

© D.R.


La semaine dernière, c’est Angèle qui faisait l’actualité avec une participation au tournage d’un clip de Dua Lipa, nouvelle référence de la pop mondiale. Difficile de rêver meilleur tremplin pour s’inviter dans l’univers anglo-saxon ! Leur collaboration sur le titre "Fever" devrait voir le jour d'ici la fin du mois, dit-on. Elle figurera sur une édition spéciale dédiée à la France de Future Nostalgia, le dernier album de la chanteuse britannique. Côté francophone, s’ajoutent à cette percée Christine and the Queens et Aya Nakamura auréolée depuis juillet dernier du titre d’artiste française la plus écoutée dans le monde sur Spotify.

Difficile aussi de passer sous silence le succès de Damso avec la sortie de son nouvel album le mois dernier. Le jour de sa sortie, QALF a permis au rappeur d’être l’artiste le plus écouté de la planète avec 14 millions de streams ! Vu l’accueil triomphale que lui a réservé Kinshasa tout récemment, ce sont d’autres terres qu’il conquiert, pas moins importantes pour autant.