Si Muriel Robin avait des doutes quant à sa popularité, ils ont été levés la semaine dernière avec la diffusion sur TF1 du téléfilm I love you coiffure dans lequel elle a rejoué ses sketchs cultes accompagnés de très nombreux invités. Le programme a rassemblé près de 6,4 millions de téléspectateurs en France et un peu plus de 200 000 chez nous, en Belgique.

À l’occasion de la promo pour ce rendez-vous, l’humoriste est revenue sur un aspect peu connu de sa personnalité et de sa carrière : celle d’auteur de chansons. Dans le Journal du dimanche, elle explique avoir écrit deux titres pour Johnny Hallyday avec qui elle entretenait un lien d’amitié très fort. L’une de ces chansons s’est retrouvée sur l’album Ma vérité sorti en 2005 (800000 exemplaires vendus!). “Elle s’appelle ‘Elle s’en moque’et j’y parle de sa paternité, a-t-elle confié. Je l’avais écrite en dix minutes, comme sous influence divine.”

"Tu la prends, tu la jettes"

En réalité, c’est bine plus qu’un morceau que l’humoriste a couché sur le papier, comme elle l’avait expliqué sur BFM TV en 2018, un an après la mort du rocker. Alors qu’elle était en vacances à l’île Maurice, elle a été submergée par un flot d’inspiration a-t-elle expliqué à l’époque. “En cinq jours, j’ai douze chansons qui me sont tombées dessus. Quand je suis dans l’avion, je me réveille le matin, j’ai un texte qui m’arrive pour Johnny. Donc j’arrive chez moi, je me revois, mais vraiment, je jette les valises, je vais sur l’ordi, vite que ça ne parte pas. Un quart d’heure après, j’ai la chanson et j’appelle Jean-Claude Camus. Je lui dis : ‘Jean-Claude, voilà, j’ai une chanson pour Johnny, je ne sais pas s’il est en train de faire un album, je n’en sais rien, mais voilà, peut-être, tu la lui fais lire’.”


Puis, elle a eu Johnny au téléphone pour lui annoncer la nouvelle : “Écoute, je l’ai écrite, mais sens-toi très à l’aise, c’est pas des années de travail, ça m’a pris un quart d’heure, tu la prends, tu la jettes.” Il n’en a rien été puisqu’elle s’est retrouvée sur l’album quelque temps plus tard. C’est en voiture, accompagnée de Johnny et de son épouse Laetitia, que l’humoriste a découvert l’enregistrement de sa chanson. “(Johnny) me dit : ‘Mumu, je vais te faire écouter ta chanson.’ Et moi, je me revoyais gamine, à Saint-Étienne, devant ma télé en noir et blanc à regarder Johnny”, avait-elle confié sur BFM TV.

Un single collector en 2005

Les nostalgiques des spectacles des Enfoirés se souviennent aussi que Muriel Robin, grande fan de musique, a partagé la scène avec Johnny. C’était lors du spectacle de 1997. Ensemble, ils ont repris “Les élucubrations” d’Antoine avec un texte remanié pour l’occasion.

Peu de monde s’en souvient mais Muriel Robin a aussi sorti un single sous son nom. C’était en 2005, avec le titre “Miroir, mon beau miroir” dont elle avait signé le texte sur une musique de Thierry Eliez. Le CD est collector puisqu’il était exclusivement vendu sur lors des dates de son spectacle Au secours!.