La formule plus compacte du Brussels Summer Festival

Musique

Jean Bernard

Publié le - Mis à jour le

La formule plus compacte du Brussels Summer Festival
© D.R.
60 artistes, 4 scènes, 5 jours… et le public ? Petit tour d’horizon d’une belle affiche

La formule plus ramassée - cinq jours au lieu de dix - du Brussels Summer Festival va-t-elle plaire au public ? Le défi que s’est lancé l’équipe de Brussels Expo est risqué, surtout sans changement de prix. Certes, les détenteurs d’un pass pour les cinq jours bénéficieront de l’accès à une trentaine d’institutions culturelles bruxelloises à tarifs préférentiels (MIM, Atomium, Bozar, Musées royaux des Beaux-Arts…), et les organisateurs annoncent une soirée quasi sold-out, celle du 16 août avec Roméo Elvis et Orelsan.

Parmi la soixantaine d’artistes, on note quelques noms ronflants, comme celui à qui reviendra l’honneur de fermer le ban, le 18 : Thirty Seconds to Mars, le groupe de Jared Leto.

Ce festival, urbain et after-work, conserve la recette qui a fait son succès : éclectisme, avec des groupes moins connus à découvrir de toute urgence côtoyant des valeurs sûres ou des gars qui reviennent sur le devant de la scène après des années d’absence. Et puis, il y a des exclusivités du BSF et des artistes qui ont écumé tous les festivals de l’été.

Difficile d’être exhaustif , donc pointons, ce mardi, les Bruxellois d’Atome et de Sonnfjord pour de l’électropop à La Madeleine avant BirdPen, deux anciens du mythique groupe Archive. Mais il faudra faire un choix car au même moment, Les Négresses vertes mettront, on l’espère, le feu au Mont des Arts. Ont-ils toujours la MLAH attitude, trente ans après ? Auparavant, tout aussi festif mais plutôt slave, Soviet Supreme débarque avec son album Marx Attack sous le bras tandis que Therapie Taxi, dont le public n’a qu’une vague notion de ce que fut la période soviétique et la guerre froide, aura la lourde tâche d’ouvrir le bal sur cette scène.

La chanson française aura encore toute sa place au Mont des Arts le 15 août puisque s’y succéderont Clara Luciani, Raphaël et Camille, toujours aussi envoûtante sur son 5e album, Oui, dans lequel Je ne mâche pas mes mots.

C’est aussi à partir du 15 que la grande scène de la place des Palais sera ouverte. Y défileront notamment The Inspector Clouzo, Matmatah ou Shaka Ponk avant, le 16, La Smala, Roméo Elvis x le Motel ou Orelsan, une soirée qui s’annonce chaude.

Les parents auront l’embarras du choix avec des sons plus musclés au Mont des Arts - Carpenter Brut ou Millionnaire fondé par Tim Vanhamel ou encore avec Stef Kamil Carlens, leader de Zita Swoon, à la Madeleine, Tim et Stef étant aussi d’anciens de dEUS, la bande à Tom Barman se produisant quant à elle le 17 pour ce qui devrait être l’un des grands moments belges de ce BSF, comme la prestation d’Arsenal le 18, qui après un travail précédent avec des artistes brésiliens, s’est cette fois tourné vers le Nigeria.



A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info