Née dans la tête du brabançon Quentin Verheyen, cette playlist a été créée spécialement pour cette période de lockdown. Et vu son carton sur Facebook, son créateur lance ce jeudi une spéciale Belgique

"J'avais pas mal de musiciens qui m'envoyaient des compos de choses qu'ils avaient faites et qu'ils aimaient bien, explique Quentin Verheyen, gérant d'une boite de booking musical, et qui a eu l'idée de cette playlist du confinement. Puis des potes m'envoyaient aussi des vidéos -parfois humoristiques- qui leur faisaient penser à telle ou telle chanson. Je me suis alors dit, autant créer un groupe où tout le monde peut partager des musiques, des découvertes musicales et les souvenirs qui vont avec. Encore plus dans un moment comme la crise sanitaire que nous vivons aujourd'hui et où les artistes ont du mal à survivre."

60 à 80 publications par jour

Créée il y a pile une semaine (mercredi dernier), la playlist du confinement en est déjà à plus de 1300 membres. "Même des plus petits artistes y sont les bienvenus car certains avaient des sorties d'albums prévues ou des concerts. Ces personnes se retrouvent donc avec leur page Facebook où il n'y a pas forcément grand monde... alors qu'ici, ce sont essentiellement des gens qui aiment la musique. Donc, d'un côté, tout le monde peut partager ses souvenirs musicaux et d'un autre, des artistes belges connus et moins connus peuvent faire la même chose en partageant leurs morceaux afin de se faire connaître."

Bref, une nouvelle plate-forme belge naissante où les artistes peuvent y mettre leur nouveau single ou clip et les membres les partager. "On est entre 60 et 80 publications par jour après même pas une semaine. Et avec un peu de tout: de l'opéra, de la chanson française, du rock, du punk et les gens y prennent ce qu'ils veulent."

Une journée belge

De quoi donner l'envie à Quentin Verheyen de poursuivre le concept plus loin dès demain. "Dès ce jeudi, et tous les jeudis, ce sera la journée belge, conclut cet actif dans le milieu musical belge et étranger. Je propose aux gens de ne publier que du Belge. Car écouter du Belge, c'est important. Il faut mettre notre savoir faire d'avant et d'aujourd'hui en lumière. A ce jour, 1300 personnes peuvent ainsi t'écouter alors que certains artistes n'ont même pas cela sur leur propre page Facebook."

Sur ce groupe Facebook, outre les lives inconnus de groupes connus, on y apprend même plein de choses. A commencer par le fait que Corona... est aussi le nom d'un groupe musical créé en 1990. Et que leur titre The Rhythm of The Night (pour ceux qui s'en souviennent!) a été le plus gros tube dance de 1994. Bref, cette playlist du confinement est bien plus qu'une simple playlist. Elle détend l'atmosphère et rayonne positivement en cette période parfois stressante.