Le chanteur avait trois côtes fêlées. Le médecin des assurances lui a interdit de chanter

BRUXELLES Johnny Hallyday n'a pas chanté hier soir à Forest National. Tout était pourtant prêt pour le recevoir. Son équipe technique est arrivée le matin et, à 15 heures 30, la scène était montée lorsque l'organisateur du concert, Didier Defourny, reçut un coup de téléphone de Jean-Claude Camus, le producteur de Johnny. Le chanteur était chez lui à Paris. Il souffrait terriblement des suites d'un petit accident, deux jours plus tôt à Amnéville, près de Metz. Le médecin de la société d'assurances couvrant la tournée lui interdisait de chanter ce vendredi et aussi ce samedi (à Rouen). Johnny Hallyday a trois côtes fêlées.

Devant Forest National, une centaine de fans attendaient. Christine Bodart était arrivée parmi les premières, à 9 heures du matin: «Des rumeurs ont circulé à partir de 15 heures, à cause de messages que certains d'entre nous ont reçu par GSM. On a tout entendu: que Johnny était aphone, qu'il avait eu un accident de voiture... Au bureau de location, on nous a dit que nous allions recevoir un communiqué. Là, nous avons compris que les nouvelles n'étaient pas bonnes. Vers 16 heures, un membre des services de sécurité est venu nous annoncer l'annulation. Peu après, c'est une voiture de police qui a répété le message avec un micro. Tout le monde était déçu. Nous pleurions dans les bras l'un de l'autre. Mais il est évident que nous préférons que Johnny se retape plutôt que d'assister à un mauvais spectacle. Pour ma part, c'était la dernière fois que je le voyais dans cette tournée. Je n'ai pas la possibilité d'aller à Paris. Dès lors, je m'en faisais une telle fête.»

En sortant de voiture

L'accident en question s'est déroulé mercredi soir, à Amnéville, près de Metz. Johnny a fait une stupide chute en sortant de voiture, avant son concert. Déjà limité par la douleur, il n'a pas chanté Le coeur en deux, une chanson très exigeante, ni M'arrêter là, la dernière du show, et, d'autre part, contrairement à son habitude, il ne s'est pas mis à genoux dans Je suis seul.

Jeudi, il n'y avait pas de spectacle à l'agenda de Johnny qui espérait profiter de ce congé pour récupérer. Mais vendredi, la douleur était toujours aussi forte.

La tournée doit se terminer le 21 décembre, après quatre concerts à Bercy. Dès lors, le spectacle de Bruxelles ne pourra pas être reporté: les musiciens américains sont sous contrat jusqu'au 21 décembre et la plupart d'entre eux ont déjà des engagements pour la suite.

Vendredi soir, sur Bel RTL, Jean-Claude Camus a expliqué que Johnny ne chanterait plus en Belgique avant 2006.

© La Dernière Heure 2003