"Ça n'a pas été une année facile pour beaucoup de gens, mais à travers le monde, il y a eu un énorme triomphe du courage", a déclaré Lady Gaga aux MTV Video Music Awards qui ont eu lieu dimanche soir aux Etats-Unis. Suite à la crise sanitaire, l’organisation de la cérémonie organisée par la chaîne américaine a été chamboulée. Privé de public, le spectacle s’est tenu dans différents endroits à New York. Peu importe les conditions, les artistes ont répondu présents pour faire le show après avoir rendu hommage à l’acteur Chadwick Boseman, décédé le 28 août dernier.

Beaucoup d’artistes ont ainsi pu présenter en live pour la première fois leurs nouvelles chansons, comme BTS avec "Dynamite" ou Miley Cyrus avec "Midnight Sky". Les deux artistes les plus nommés, Ariana Grande et Lady Gaga, ont aussi pu enfin interpréter sur scène "Rain On Me", leur collaboration sortie cet été.


Lors de toutes ses interventions, Lady Gaga a accessoirisé ses tenues extravagantes avec un masque pour inciter les gens à se protéger. Avec son medley de dix minutes extrait de son album Chromatica, elle a largement dominé la soirée. L’artiste de 34 ans a d’ailleurs reçu le prix convoité de meilleur artiste de l’année mais aussi le tout nouvel award qui récompense un artiste qui s'est démarqué dans plusieurs domaines artistiques. Sans oublier le prix de la meilleure collaboration et la chanson de l’année pour "Rain On Me". Avec 18 statuettes, elle devient l’artiste la plus primée aux MTV VMA, derrière Beyonce qui en compte 24 et Madonna qui en possède 20.


Concernant les autres prix, Taylor Swift se distingue en étant désignée "Meilleure réalisatrice" pour son clip "The Man". Elle devient la première artiste féminine solo à remporter cette catégorie. BTS sont eux repartis avec le prix du meilleur groupe pop et de K-pop, tandis que Megan Thee Stallion est récompensée comme meilleure artiste hip-hop.

La cérémonie a également pris un tournant plus politique avec la prestation de The Weeknd, gagnant de la catégorie "clip de l’année". Lors de son discours, Abel Makkonen Tesfaye a demandé justice pour Breonna Taylor et Jacob Blake, deux victimes des violences policières ces derniers mois. “C’est vraiment difficile pour moi de fêter ça maintenant et de profiter de ce moment », a-t-il assuré.