Musique

L’interprète de "Born to Die" s'exprime en chanson suite aux fusillades de El Paso et de Dayton.

Alors que son nouvel album, Norman Fucking Rockwell , est prévu pour le 30 août prochain, Lana Del Rey a dévoilé un titre inédit sur son compte Instagram. Intitulé "Looking for America", ce morceau évoque les fusillades qui ont eu lieu le week-end dernier aux Etats-Unis. Des attaques qui ont fait 31 morts et plus de 50 blessés à El Paso (Texas) et à Dayton (Ohio).

" Je suis à la recherche de ma propre version de l’Amérique / Une sans armes à feu, où le drapeau peut flotter librement / Pas de bombes dans le ciel / Seulement des feux d’artifices lorsque toi et moi entrons en collision / C’est juste un rêve que j’avais en tête...", peut-on entendre. L’extrait vidéo posté sur le réseau social est filmé au smartphone dans un studio d’enregistrement où Lana Del Rey est accompagnée par le musicien Jack Antonoff à la guitare.

Pour introduire sa publication, la chanteuse de 34 ans écrit : "Salut tout le monde, je suis rentrée plus tôt de Montecito avec mon frère ce matin et j’ai demandé à Jack Antonoff de venir en ville car j’avais une chanson en tête que je voulais qu’on écrive ensemble. Bon, je sais que je ne suis pas politicienne – et je n’essaie pas de l’être – donc excusez-moi d’avoir une opinion, mais à la lumière de toutes les fusillades de ces derniers jours qui m’ont réellement affectée, je voulais juste poster cette vidéo tournée par notre ingé Laura, prise il y a à peine 20 minutes. J’espère que vous apprécierez. Je vais l’appeler ' Looking for America '". Rien ne dit si ce titre figurera sur son nouvel opus ou s’il sera disponible sur les plateformes de streaming.

Quelques heures auparavant, Elizabeth Woolridge Grant (son vrai nom) a publié un extrait de sa reprise de "Season of The Witch" de Donovan (1966). Une cover qui se retrouvera sur la bande originale du film d’horreur Scary Stories to Tell in the Dark réalisé par André Øvredal et produit par Guillermo del Toro qui sort dans les salles le 21 août prochain.