Musique À l’approche de ses 50 ans, la chanteuse est radieuse et joue la carte de l’audace sur Papillon, son nouvel album.

Qu’importe les chiffres, qu’elle ait vendu 12 ou 20 millions d’albums selon les sources, Lara Fabian n’a plus rien à prouver. Mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Alors, pour son quatorzième album, la Belgo-Canadienne a sorti le grand jeu. Avec Papillon, elle propose un album qui sort des sentiers auxquels elle avait habitué ses fans, notamment au niveau des sonorités. "J’avais la volonté de faire un disque contemporain tout en ne modifiant pas mon ADN d’artiste, dit-elle de la joie plein la voie. En tant qu’auteur et compositeur, je respecte les mélodies et les thèmes que j’aime chanter. Ça fait écho à la première étape que j’ai franchie en 2017 avec Camouflage ."

N’est-ce pas aussi du quitte ou double ?

"Je n’ai pas intellectualisé les choses. Je me suis dit que c’était en phase avec qui je suis. C’est honnête et transparent.(...)