11.600 exemplaires de Number ones vendus en une semaine en Belgique. Il s'agit de la meilleure entrée dans le hit-parade

BRUXELLES Effet de curiosité malsaine ou réel intérêt du public? On ne le saura sans doute jamais. Comme c'est souvent le cas dans le show-business, un scandale touchant à une star a eu un effet bénéfique sur ses activités artistiques.

Number ones, le nouvel album de Michael Jackson, s'est en effet vendu en Belgique à 11.600 (11.601 pour être précis) exemplaires en une semaine. Il s'agit de la meilleure entrée de la semaine dans l'Ultratop, le seul classement officiel des ventes en Belgique. Si on prend en considération le territoire national, Number ones pointe à la seizième place de l'Ultratop pour sa première semaine d'exploitation (le CD est sorti officiellement le lundi 17 novembre, soit un jour avant que n'éclate l' affaire). En Wallonie, le CD de Bambi constitute la deuxième meilleure entrée. Il est devancé par le nouveau Garou. En Flandre, c'est Let it be naked des Beatles qui fait la meilleure entrée.

Pour rappel, Number ones est une compilation des meilleurs titres enregistrés en solo par Michael Jackson. On ne trouve qu'un seul titre inédit: One more chance. Cet album est sorti en Belgique la même semaine que ceux de Garou, de Britney Spears, des Beatles, de Korn et de Blink 182.

En Angleterre, Michael Jackson a encore fait plus fort. Sa compilation est entrée directement à la première place du hit-parade hebdomadaire (classement du 23 novembre). Il devance les nouveaux albums de Kylie Minogue (7e) et de Britney Spears (23e).

Selon le très sérieux New York Times, Michael Jackson aurait une dette d'environ 200 millions de dollars accumulée sur ses propres actifs (Neverland, biens immobiliers...).

© La Dernière Heure 2003