Un duo en télé suffit à amener Lara au sommet.

À Montréal, il y avait deux jeunes chanteuses superstars : Céline Dion et Lara Fabian. Point commun : aucune n’avait eu l’après-Eurovision 1988 dont elles auraient pu rêver.

À Paris, deux mégaproducteurs, Gilbert Coullier et Jean-Claude Camus, après avoir été partenaires, venaient de se séparer et travaillaient maintenant en concurrents.

En 1995, Coullier amena Céline Dion au triomphe absolu chez nous avec cet album D’eux écrit pour elle par Jean-Jacques Goldman. Réponse du berger à la bergère, Camus décida dès lors de jouer la carte Lara Fabian . Pour la lancer, il avait, dans son écurie, le plus grand des noms : Johnny Hallyday !

En février 1998, lors de la soirée des Enfo i rés , Camus organisa un duo Hallyday - Lara Fabian. Sur "Requiem pour un fou" , une chanson pour le moins exigeante. Quand on revoit les images, il n’y a aucun doute : même Johnny était impressionné. En trois minutes, Lara était désormais célèbre en France.

Johnny l’invita d’ailleurs à remettre ça en septembre pour ses trois représentations au Stade de France. La première, ce fut une catastrophe : la pluie s’abattait en trombes sur Paris ; il fallut annuler et renvoyer chez eux près de cent mille personnes. Lara avait été notre témoin en coulisses : "Les fans étaient déçus parce que Johnny n’était pas monté sur scène pour annoncer lui-même l’annulation. Il n’aurait pas pu le faire : il était démonté ; il pleurait ; personne ne pouvait l’approcher. Et je le comprends."

Le lendemain, par contre, elle chante "Requiem pour un fou" avec Johnny bien sûr, mais aussi un orchestre symphonique qui avait une grandeur d’opéra. Je l’avais eue au téléphone le jour après : "Ce fut un des plus grands moments de ma vie, même si avant d’entrer en scène, j’étais littéralement liquéfiée de trac."

Entre la soirée des Enfo i rés de février, et le show de Johnny en septembre, le public européen avait découvert l’album Pure qui sévissait déjà depuis trois ans au Québec. Et ses chansons devenues immortelles : "Tout" , "Je t’aime" , "Humana" , "La Différence" .

La chanson "Immo rtelle" , par contre, c’est deux ans plus tard, avec " J’y crois encore" et le duo avec Maurane, "Tu es mon autre" .

La winning story a pris du plomb dans l’aile en 2004, au moment où elle revient vivre à Bruxelles. Il y a eu la séparation avec le complice de ses débuts, Rick Allison. Il y a maintenant la séparation professionnelle avec Jean-Claude Camus. Il y a surtout la maladie qui va l’éloigner des scènes. Probablement deux bisous sur les joues d’une fan… infectée par la varicelle.

Après Patrick Fiori, elle a vécu avec Jean-Félix Lalanne qui va accompagner son retour, en 2005. C’est un réalisateur télé, Gérard Pullicino, qui lui donnera, en 2007, ce dont elle rêvait le plus : sa fille Lou. Nouvelle séparation en 2012. Le 29 juin 2013, Lara Fabian se marie avec un magicien italien, Gabriel di Giorgio.

Sur scène, elle a eu de longues absences. Chez nous ! En réalité, elle s’est lancée sur le marché des pays de l’Est. Du Kazakhstan à la Russie. Elle a chanté plusieurs fois au Kremlin. Elle est aussi retournée au Québec comme coach, là-bas, pendant deux saisons, de The Voice. En 2020, elle sera coach sur TF1.