La chanteuse offre un cadeau musical contre une inscription sur les listes électorales

LOS ANGELES De la musique gratuite contre un bulletin dans l'urne : Sheryl Crow a choisi cette tactique pour inciter les jeunes Américains à voter lors de la présidentielle de novembre.

Pour la chanteuse primée aux Grammy Awards, l'approche tient des fameuses réunions Tupperware en vogue dans les salons des ménagères aux Etats-Unis. L'artiste a annoncé son intention d'offrir son album Detours sous un format numérique aux 50.000 premières personnes qui persuaderont trois amis de s'inscrire sur les listes électorales. "J'espère que les gens vont se réveiller et s'engager avec émotion sur des questions", a confié Sheryl Crow, au cours d'une visite à Los Angeles.

Le cadeau de Sheryl Crow marque le coup d'envoi de la campagne civique de Rock the Vote . La chanteuse va même plus loin : elle propose un téléchargement gratuit de son titre Gasoline aux accents politiques à quiconque se connecte sur le site Web de l'organisation ou sur sa liste d'adresses, comme l'a expliqué la directrice de l'ONG, Heather Smith.

Sheryl Crow a participé à la fondation de Rock the Vote il y a 18 ans. Pour l'artiste, âgée de 46 ans, l'album Detours colle parfaitement à la cause du groupe dans la mesure où les paroles traitent de thèmes comme l'adoption, le cancer du sein, la guerre en Irak, l'environnement et l'ouragan Katrina . Elles portent sur "des questions dont tout le monde parle, mais il y a beaucoup d'espoir", observe-t-elle. "À ce stade de ma vie, écrire à propos de tout autre chose serait inintéressant et impossible parce que je ressens beaucoup d'urgence".

La chanteuse, très engagée dans les domaines de l'environnement, de la santé et de l'humanitaire, considère que ses fans connaissent ses positions politiques. Sheryl Crow a fait campagne par le passé pour plusieurs dirigeants démocrates, dont les anciens candidats à la présidentielle John Kerry et Al Gore, sans s'empêcher d'apporter son soutien en 2007 au gouverneur républicain de Floride, Charlie Crist, pour son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais dans le cadre de cette campagne pour l'inscription sur les listes électorales, elle se préoccupe non seulement de l'avenir de son fils âgé d'un an, Wyatt, mais aussi de celui de la démocratie américaine. À ses yeux, d'autres artistes devraient mettre leur musique au service de la promotion des sujets qui touchent les Américains.

L'interprète de All I Wanna Do s'enthousiasme pour l'activisme des artistes pop des années 60 et 70, quand des chansons politiques étaient interprétées par Edwin Starr, Buffalo Springfield, Marvin Gaye et Peter Paul&Mary." Il y avait une saine compétition entre artistes pour créer de l'art commercial et politique en même temps", souligne-t-elle. "Notre musique ne représente pas notre époque, du moins pas sur le plan social et politique. Ou peut-être, nous sommes nous simplement égarés."

Rock the Vote souhaite inciter deux millions de jeunes gens à accomplir leur devoir électoral en novembre pour trouver un successeur à George W. Bush. Jamais encore une campagne n'avait eu un objectif d'une telle ampleur. Les musiciens engagés au côté du groupe "parlent à des millions de personnes chaque jour, alors, pour eux, user de la voix pour inspirer les gens est une clé de notre programme", note Heather Smith.