Concert intégral, clips, making of et interview signée Pierre Lescure. Du beau travail...

BRUXELLES Même s'il n'a pas rempli le Cirque Royal lors de ses deux passages, Alain Bashung a réussi son pari après huit ans d'absence scénique. En attendant un troisième concert aux Francofolies (le mercredi 21 juillet au Casino), les fans pourront se ruer sur le DVD et/ou le CD live qui immortalisent cette mémorable Tournée des grands espaces.

Alain Bashung et sa firme de disques Universal n'ont pas fait les choses à moitié. Le DVD abrite deux disques. Le premier propose l'intégrale du concert donné au Bataclan, à Paris. Ce spectacle de 31 chansons a été filmé par Don Kent avec pas moins de huit caméras et il a nécessité pas moins de 2 semaines de montage et 3 autres de mixage. Au-delà des moyens déployés, c'est surtout la qualité de la restitution qu'il faut saluer. Le montage reste fidèle à l'esprit initial des prestations de Bashung. Comme la scène en trompe-l'oeil le laisse suggérer, chanteur, musiciens et même spectateurs sont en permanent déséquilibre. Entre rêve et réalité. Entre rock dans la tradition anglo-saxonne et chansons... On succombe donc une nouvelle fois à un Vertige de l'amour, à ces perles ciselées tirées de L'imprudence ou à ces morceaux de bravoure que sont (et resteront encore longtemps) La Nuit je mens, Aucun Express, Osez Joséphine, Madame Rêve ou encore Samuel Hall.

Le second disque abrite un documentaire de 52 minutes qui revient sur la genèse de cette tournée: les répétitions, en pleine canicule, dans un moulin désaffecté perdu en Auvergne, les dernières mises au point sur une scène grandeur nature à Clermont-Ferrand et, enfin, les premiers concerts sous le regard amoureux de son épouse Chloé Mons. Ce making of est rythmé avec une interview de Bashung réalisée par l'ancien boss de Canal+ et fan numéro un de Bashung, Pierre Lescure.

Viennent enfin douze clips. Des colorés et esthétiques Osez Joséphine et Volutes mis en boîte par Jean-Baptiste Mondino à Climax 4 et Elvire réalisés par Dominique Gonzalez-Foester spécialement pour cette Tournée des grands espaces, on assiste à la métarmorphose de Bashung. Les traits sont plus marqués, les cernes plus prononcés, mais le verbe et la présence scénique encore davantage maîtrisés.

Bref, un magnifique objet qui rejoindra dans notre DVDthèque un autre double DVD proposé, voici trois ans déjà, par une des idoles de Bashung: Christophe. Il n'y a qu'eux deux pour nous offrir de telles mises en scène. Subtiles et jubilatoires.

La tournée des grands espaces, DVD et CD (Universal).

© La Dernière Heure 2004