Le parquet du Limbourg a ouvert une information concernant le festival Vestiville, annulé en dernière minute par le bourgmestre de Lommel pour raisons de sécurité. 

Il suspecte une fraude via de fausses preuves de paiement, rapporte samedi la presse flamande. Selon Het Laatste Nieuws, les organisateurs ont été interpellés vendredi. La tension était apparemment à son comble depuis plusieurs jours entre organisateurs et fournisseurs du festival. Certaines entreprises auraient reçu de fausses preuves de paiement, pour un total de plusieurs centaines de milliers d'euros. Les versements n'auraient été effectués qu'après des menaces de débrayage.

Trois membres de l'organisation ont été interpellés. Ils sont soupçonnés d'escroquerie, blanchiment, faux en écriture et abus de confiance. Ils ont été interrogés toute la nuit.