La hache de guerre est enterrée mais tout n’est pas réglé pour autant. Notamment du côté de Laeticia Hallyday.

Il était écrit que l’affaire de la succession de Johnny Hallyday se solderait à travers un accord dit “à l’amiable”. Il y avait de tels intérêts en jeu que certains des protagonistes ne pouvaient pas faire durer éternellement le bras de fer. Et c’est bien un arrangement “purement financier” qui est intervenu vendredi dernier, relate Le Figaro.

D’après le quotidien français, c’est le fisc qui a eu raison du différent. Laura et David ont fini par accepter le testament américain de leur père qui lègue tout à Laeticia et à ses deux filles, Jade et Joy. En contrepartie, il reviendrait à la veuve du rocker de régler la dette fiscale du chanteur qui s’élève, toujours selon Le Figaro, à quelque 34 millions d’euros. Il s’agissait là d’un important contentieux entre Laeticia Hallyday et les deux aînés de Johnny. Ceux-ci étaient d’accord pour payer les frais de succession mais refusaient de devoir supporter les conséquences des montages d’évasion fiscale mis en place par leur père et leur belle-mère à travers différents paradis fiscaux. La confidentialité la plus stricte étant de mise sur ce volet de l’affaire, difficile d’en savoir plus.

Laeticia Hallyday conserve le catalogue de Johnny

Pour le reste, la veuve du chanteur conserve le patrimoine immobilier de Johnny et surtout les recettes sur son catalogue, soit quelque 600 000 euros de revenus annuels. L’avocat de David Hallyday a confié au Figaro que ce dernier est satisfait de la manière dont elle gère la carrière posthume de son père. Il n’a donc rien demandé en dehors des droits sur l’album Sang pour sang qu’il a composé et réalisé pour Johnny et de Cadillac sur lequel figurent deux de ses chansons. De son côté, Laura Smet, touchera les droits pour le titre qui porte son prénom et que Johnny lui avait dédié.

Quant au droit moral sur l’œuvre, il sera désormais exercé collégialement, tel que le prévoit la législation française. Cela concerne l’exploitation de la musique et de l’image du chanteur.