Le groupe s’était engagé par contrat à ne plus jamais partir en tournée et aucune offre, même financière, ne devait les faire céder…

Les membres de Mötley Crue s’étaient juré qu’ils ne monteraient plus jamais sur scène ensemble. Mieux, ils avaient même signé un contrat en bonne et due forme pour ne pas se dédire après les 158 dates de leur tournée d’adieux organisée en 2014-2015. Le tout en public et avec de larges sourires qui en disaient long sur leur intention de tenir parole. Tout cela au grand désespoir des fans privés de leur légende.

La seule façon de passer outre ce document écrit était une décision unanime. “Nous savons que ça n’arrivera jamais. Il y a des gens dans ce groupe qui refuseront toujours de le faire”, avait souligné le bassiste Nikki Sixx. Et d’ajouter qu’aucune montagne de dollars ne pourra les faire changer d’avis.

Mais ça, c’était avant. Car lundi, Mötley Crue s’est ravisé dans une vidéo dont le groupe a le secret. “Mötley Crue savait que s’il voulait un jour remonter sur scène, il lui faudrait détruire ce contrat, raconte la voix off (celle du rappeur Machine Gun Kelly !). Mais détruire n’a jamais été un problème", poursuit-elle avant que la table sur laquelle repose le document n'explose dans tous les sens. Une mise en scène digne d’Hollywood pour annoncer ce que les aficionados n’osaient plus espérer : une tournée !


Qu’on se le dise, Mötley Crue est de retour. Les dates précises n’ont pas encore été officialisées mais cela ne saurait pas tarder. L’aventure nord-américaine se prolongera-t-elle par une virée européenne ? C’est à espérer même si rien n’a été avancé à ce niveau-là.

En attendant d’en savoir plus, les fans du Vieux continent se délecteront de The Dirt, le biopic consacré au groupe californien. À voir sur Netflix. En un peu moins de deux heures, il brosse le portrait de l’aventure qui a conduit le combo des clubs enfumés de Los Angeles au statut de légende du metal avec plus de 100 millions d’albums vendus.