Au regard des différents classements, du nombre d’écoutes sur les plateformes de streaming et des ventes physiques, le rap est le style musical le plus écouté en France ces dernières années. Pourtant, celui a encore du mal à s’imposer Outre-Quiévrain dans les médias traditionnels, comme la radio et la télévision. Selon le rapport 2019 publié par le Centre national de la musique (CNM) qui analyse les programmations de 42 stations (NRJ, Chérie FM, Nostalgie, Mouv’, Fip, RTL…), le rap ne représente que 12,3% de la diffusion. Si le style musical était en constante augmentation depuis 2011, il connaît une légère baisse cette année (-0,5%).

Ces chiffres peuvent montrer le fossé qui se crée entre un public plus jeune, amateur de rap, et des médias qui se désintéresse d’une certaine tranche d’âge. Si les radios ne diffusent pas leur style musical préféré, les jeunes n’auront pas de raison de l’écouter et si les jeunes n’écoutent pas la radio, celle-ci n’aura pas de raison de passer de rap. La disparité entre l’écoute en ligne et celle radiophonique est en tout cas grandissante.

Sans grande surprise, le style dominant reste le pop-rock avec 26,1%. La dance et la variété française clôturent le podium avec respectivement 16,3% et 16,2%. La variété internationale, le reggae et le jazz se retrouvent eux tous sous la barre des 10%. La chanson la plus diffusée de l’année dernière est le hit de Lewis Capaldi, "Someone You Loved". Imagine Dragons est quant à lui l’artiste le plus entendu sur les ondes. Le tube d’Angèle "Balance Ton Quoi" est le titre le plus classé dans les classements des radios.

Côté audiovisuel, le rapport montre que la musique a été moins présente à la télévision, même si une augmentation de la diversité des genres a été remarquée. Si la diffusion des clips musicaux connait une progression, la transmission des concerts est, elle, à son niveau le plus bas (-16%). Pour la première fois, la musique classique prend la tête du genre musical le plus diffusé lors des lives, détrônant ainsi le style pop-rock. Le rap n’occupe que 7% de la part de diffusion pour les concerts. Il réalise une bien meilleure performance d’un point de vue plus général avec 21,6% des parts de diffusion.