Rentrée pour Classic 21. Forte de ses belles audiences, la radio se fixe des objectifs d'ouverture

BRUXELLES "Il n'y a pas de futur sans passé ", répète Marc Ysaye, le directeur de Classic 21. La radio rock/pop (attention à ne pas confondre avec pop/rock !) peut se targuer d'occuper depuis 5 ans une belle place dans le paysage radiophonique belge. Et peut donc prétendre à de nouvelles conquêtes en général. Et à l'ouverture en particulier. La radio pense à Amy Winehouse et Francis Cabrel, entre autres exemples. Petit tour des nouveautés de la rentrée de Classic 21 avec, en voix vedette parisienne, Gilles Verlant, pour l'émission 80's les samedis de 17 à 19 heures. "Je remets un orteil à la RTBF 36 ans après y avoir débuté." Sa nouvelle émission sera l'occasion de prouver que oui, dans les années 80, il y avait du bon rock. "Je passerai des disques que je n'oserais pas passer sur une radio parisienne." On est prévenu. Pour le reste :

Easy Rider : la matinale (de 6 à 9 h) de Classic 21 avec Pierre Lorand aux commandes. Interactivité avec les auditeurs, des conseils mobilité, l'actu musicale,...

Lunch around the clock : de 11 à 15 heures avec Eric Laforge, heureux désormais de pouvoir se lever plus tard et surtout de pouvoir assister à des concerts la veille.... Et d'en livrer donc aux auditeurs ses comptes-rendus.

Cool Cats (le lundi de 23 heures à minuit) : nouvelle émission pour le Dr Boogie (pas loin de ses 15 ans de service) qui revoit le parcours du rock dans tout ce qu'il a de plus rockabilly.

Soul Powe r : l'émission se cale impeccablement dans ce désir d'ou- verture, en proposant un voyage (sans perturbation d'animateur) dans la Motown et ses nombreuses petites soeurs. Le samedi dès 22 heures.

Nashville Skyline : les dimanches entre 22 heures et minuit, immersion dans la musique qui a trouvé ses lettres de noblesse grâce à Bob Dylan. L'endroit pour découvrir les nouveautés country.

Enfin, fierté de la station, un Info- trafic rapide et fiable qui se voit renforcé. Un bulletin complet toutes les heures pile et toutes les 20 minutes aux heures de pointe.



© La Dernière Heure 2008