Musique

Longtemps tout-puissants, les festivals ne sont plus les seuls tenanciers de l’été. 

Depuis quelques années, plusieurs clubs et salles de concerts restent ouverts entre juin et septembre pour proposer des alternatives couvertes, comme le Sportpaleis, qui programmera notamment Lenny Kravitz, Neil Young, Christina Aguilera et Ariana Grande avant la rentrée. 

D’autres groupes, eux, sont tout simplement devenus trop grands, trop forts, trop rentables pour partager l’affiche avec leurs petits camarades, à l’image de Metallica et Rammstein qui rempliront chacun le stade Roi Baudouin à quelques jours de Werchter, pourtant prompt au gigantisme (lire ci-contre). 

Ajoutez à cette nouvelle offre, l’arrivée de petits nouveaux comme le festival Vestiville (Lommel), qui ose la concurrence directe avec ce même Werchter en programmant le même week-end des têtes d’affiche planétaires comme Cardi B, Migos et A$ap Rocky. Saupoudrez le tout avec une édition XXL du Graspop, la renaissance du Pukkelpop, qui s’offre la meilleure programmation de cette saison, et la montée en puissance des Francos qui donnent un vrai coup de jeune à l’heure affiche. Musicalement, aucun doute, l’été sera brûlant.

Dix concerts événement

Dix artistes emblématiques refusent de jouer les têtes d’affiche en festival et rempliront stades et salles sur leur seul nom.

Ensemble, ils formeraient le line up le plus séduisant de l’année, mais ces dix superstars ont décidé de se produire chacune de leur côté pour le plus grand plaisir de leurs fans, leurs chéquiers, et les promoteurs de concerts.

Lenny Kravitz

Moins d’un an après être passé par le Sportpaleis anversois, Lenny Kravitz est de retour en Belgique avec une étape bruxelloise au Palais 12, ce jeudi 6 juin. Raise Vibrations, son 11e album solo (2018) est dispensable mais qu’importe, Lenny est un habitué de la Belgique (six passages à Rock Werchter) et reste une valeur sûre en live.

Julio Iglesias

Autre génération, autre public, autre style. Deux petits jours après Lenny, c’est une autre légende qui foulera le sol belge. À 75 ans, Julio Iglesias montera sur la scène du Sportpaleis d’Anvers (samedi 8 juin) pour célébrer ses cinquante ans de carrière et s’offrir un show "best of" en français, anglais et espagnol.

The Smashing Pumpkins

On les croyait irrécupérables, incapables de se retrouver dans la même pièce depuis leur séparation en 2000. Et voilà que les Smashing Pumkins se réunissent pour une tournée mondiale qui passera par la Lotto Arena le 10 juin. Cette belle réunion n’est pas totale. Billy Corgan (chant), James Iha (guitare) et Jimmy Chamberlin (batterie) sont bien de la partie, mais pas la bassiste D’Arcy Wretzky (basse) qui n’a été conviée ni sur la tournée ni sur l’album décevant publié il y a quelques mois.

Eddie Vedder

Lui, ne s’est pas disputé avec les membres de Pearl Jam, mais s’offre une petite virée en solitaire pour reprendre les titres de l’album Ukulele Songs (2012) et jouer quelques-unes des pépites composées en 2007 pour le film Into The Wild, le 12 juin à Forest-National.

Metallica

On ne les arrête plus. Depuis la sortie de leur Hardwired To Selfdestruct à l’hiver 2016, James Hetfield, Lars Ulrich, Kirk Hammett et Robert Trujillo ne cessent d’arpenter les stades et les zéniths du monde entier. Le premier mai, ils ont lancé une nouvelle tournée de 25 dates dans 20 pays différents, qui prévoit un arrêt au Stade Roi Baudouin, le dimanche 16 juin.

Carlos Santana

Après avoir été officiellement annulé, le fameux Woodstock 2019 aura bien lieu, cinquante ans après l’original. Bien évidemment, Carlos Santana figure sur l’affiche avec d’autres survivants de l’époque comme Canned Heat ou John Fogerty (Creedence). Quelques semaines avant, il viendra se rôder au Sportpaleis d’Anvers (Samedi 22 juin).

Christina Aguilera

Après Britney, revoilà Christina ! Autre égérie de la chaîne télévisée de Disney durant son enfance, autre sex symbol du début des années 2000, et autre vieille gloire pop sur le retour qui vient de sortir l’album Liberation en 2018. De quoi fomenter une tournée dans la foulée et un passage par Anvers le 6 juillet.

Neil Young

Neil Young est increvable, inépuisable. Le singer-songwriter canadien sort pratiquement un album par an depuis l’an 2000, ce qui porte son total à 37 œuvres studio, toutes ou presque défendues en live dans la foulée. Rien de plus logique, donc, de le retrouver à Anvers le 9 juillet, deux ans après son dernier passage chez nous.

Rammstein

C’est LE retour de l’année, LE concert événement qu’on n’attendait pas dans un stade et dont les places se sont pourtant écoulées en moins de deux heures. Avec son métal-pop et son obsession pour la pyrotechnie, Rammstein est devenu le groupe à ne manquer sous aucun prétexte, ce mercredi 10 juillet à Bruxelles.

Ariana Grande

Célèbre aux États-Unis avant d’être propulsée, malgré elle, sur les plus grandes scènes européennes, après les attentats de Manchester, en mai 2017, Ariana Grande vient de toucher à la consécration en sortant deux albums phare coup sur coup (Sweetener et Thank You, Next). C’est à elle que revenait l’honneur de clôturer cette saison 2019, le 30 août, au Sportpaleis d’Anvers.

V. Dau

Mais aussi : Bryan Adams (14/06), Mark Knopfler (22/06), ZZ Top (25/06), Bon Jovi (14/07 à Werchter Classic)