La plateforme Vevo a établi sa liste annuelle. Comme elle a bon flair, voici les 20 talents à surveiller de près.

Vevo, la plateforme spécialisée dans la diffusion de clips vidéo, gérée essentiellement par YouTube, avait vu juste l’année dernière en plaçant Angèle dans sa liste des talents à suivre en 2019. Billie Eilish, Lewis Capaldi ou encore Little Simz en avait également fait partie les éditions précédentes. Le programme DSCVR a pour objectif de mettre en lumière des artistes émergents et prometteurs. Les nommés sont ensuite invités à enregistrer deux de leurs chansons qui sont mises en ligne sur leur chaîne. "L’équipe de Vevo est très fière d’encourager de nouveaux talents et d’aider à exposer notre public à des artistes qui, selon nous, auront un impact au cours de la prochaine année", a indiqué l’un des porte-parole.

Parmi les 20 artistes sélectionnés, on retrouve le rappeur français Rilès, dont nous vous avions déjà parlé il y a quelques mois. À 23 ans, il a composé son premier album dans sa chambre, appris la musique grâce à des tutoriels trouvés sur Internet et réalisé tous ses clips. Avec son opus Welcome to the Jungle, il est déjà capable de remplir les plus grandes salles de France, de Belgique et même quelques-unes aux États-Unis.

La jeune Anglaise d’origine bangladaise et irlandaise, Joy Crookes, pourrait aussi exploser l’année prochaine. Actuellement en train de préparer son premier disque, elle distille au compte-gouttes des morceaux aux accents soul et r’n’b sur lesquels elle pose sa voix suave. Ses musiques font tantôt penser à Amy Winehouse comme sur "Don’t Let me Down", tantôt à Jorja Smith.

La soul à l’honneur

Dans la même veine, on retrouve Arlo Park s. La Londonienne de 18 ans, propulsée par Lily Allen, propose des titres délicats, teintés de soul et ancrés dans une atmosphère jazz. Autre pépite venant de la capitale anglaise, la chanteuse Celeste et son timbre de voix cassé et chaud. Son premier EP, Lately, composé de dix titres, est de très bonne tenue et nous met en appétit pour le reste à venir.

Si l’on remarque que les artistes soul sont mis à l’honneur pour l’année qui arrive, d’autres genres sont également représentés. Côté rock bien énervé, on retrouve le boys band de Los Angeles Liily. Pour la musique latino, le Portoricain Guaynaa et l’Américain Lunay. Il ne fait pas de doute que l’on entendra parler d’eux les mois prochains.