Le réseau social change sa politique pour venir en aide aux artistes.

Depuis qu’ils sont privés de concerts à cause de mesures sanitaires, des tas d’artistes ont décidé de se produire virtuellement sur différentes plateformes. Un moyen de garder contact avec le public, de maintenir une certaine visibilité ou de présenter de nouvelles chansons. Un contenu jusqu’ici mis à disposition gratuitement. Mais Facebook risque peut-être de changer la donne.

En effet, le réseau social va prochainement permettre aux utilisateurs de Facebook Live de rendre payant l’accès aux vidéos diffusées en direct. Et ce, afin de "soutenir les créateurs et les petites entreprises". La mise à jour va également permettre aux organisateurs d’événements en ligne de récolter des dons pour des associations caritatives. 

Avec l’arrêt temporaire des concerts et l’annulation des festivals, beaucoup d’artistes se voient donc privés de leur source principale de revenus. Ce système pourrait donc être un moyen efficace pour qu’ils puissent continuer de gagner de l’argent pendant ces temps difficiles. Encore faut-il, bien sûr, que le public soit prêt à payer pour une expérience digitale, ce qui n’est pas encore gagné.

Cependant, Facebook n’est pas la plateforme privilégiée pour les livestreams. Les internautes et les musiciens se tournent davantage vers Twitch, qui a déjà un système de pourboires mis en place, et surtout vers Instagram. Ce dernier réfléchit d'ailleurs aussi à la possibilité de monétiser les vidéos diffusées en direct.