Les Belges mondialement connus, Dimitri Vegas&Like Mike ont créé, pour Halloween, une maison hantée. Ils étaient à Wavre samedi soir !

Ce n’est pas tous les week-ends que le chef lieu du Brabant wallon accueille des stars mondialement connues ! Pour le coup, les DJ’s numéro 1 au monde (même si le 20 octobre dernier, c’est Martin Garrix qui les a dévancés dans ce classement annuel) sont belges… mais le talent des frérots Dimitri et Mike ne connaît pas de frontière !

L’événement était donc on ne peut plus grand au parc Walibi, samedi soir, lorsque Dimitri Vegas&Like Mike ont inauguré l’attraction qu’ils ont créée, à l’occasion d’Halloween. Baptisée Haunted House of Madness, cette maison hantée de circonstance - et uniquement ouverte au public le temps de ces festivités de l’horreur, jusqu’au 6 novembre - est à l’image des deux artistes de Willebroek, demandés dans le monde entier : pleine de folie, de musique et d’originalité frissonnante. Les deux frères avaient prévenu les heureux visiteurs lors de l’opening de samedi soir : ils sont "de grands fans de films d’horreur". Âmes sensibles s’abstenir donc de pénétrer dans ce labyrinthe de… fous, entre tronçonneuses, morts-vivants et personnages sanguinolents, que seule la lumière de néons verts éclaire, au son de la musique des deux DJ’s (d’ailleurs téléchargeable gratuitement) désireux d’élever la peur et les sensations fortes à un "niveau supérieur" (on vous rassure, il n’est pas question de faire des loopings…).

Le parc d’attraction wavrien n’a, une fois de plus, rien laissé au hasard pour célébrer la fête de fantômes et des citrouilles, avec aussi, des personnages peu fréquentables déambulant, machette à la main, dans le parc, et autres maisons effrayantes, telle Asylum. Et a su, cette année, ajouter un élément événementiel en s’assurant de la contribution des talentueux frères Thivaios qui, malgré l’obscurité, n’ont pas pu échapper à leur statut de vedettes mondiales. Alors que la nuit et le froid étaient tombés, Dimitri a fait une rapide halte gourmande au Western Fries. Le temps de commander une petite spécialité belge qui remet l’estomac en place après quelques sensations fortes, que des visiteurs l’avaient reconnu, téléphone portable prêt pour immortaliser ce moment… sorti tout droit d’un conte d’Halloween.