Une semaine après les Oscars et la tonitruante gifle de Will Smith adressée à Chris Rock, c’est au tour des Grammy Awards de s’inviter dans l’actualité. La cérémonie qui récompense la musique se déroule cette nuit, à Las Vegas.

Comme de coutume, la soirée sera marquée par des prestations qui ne passeront pas inaperçues. Sont attendus sur scène Billie Eilish, BTS, Lil Nas X, H.E.R., Nas et Olivia Rodrigo, la grande sensation du moment. La jeune Californienne marche dans les traces des Britney Spears, Selena Gomez, Christina Aguilera et Justin Timberlake. Comme ceux-ci, elle est issue de l’écurie Disney via la série High School Musical. Ce soir, elle est nommée dans 7 catégories dont les 4 plus importantes : album de l’année, chanson de l’année, enregistrement et révélation de l’année. De quoi faire un carton plein comme l’a fait Billie Eilish il y a deux ans.

À 19 ans, Olivia Rodrigo cartonne partout. En février dernier, elle a raflé le Brit Award de la chanson internationale grâce à son single “Good 4 U”. L’an dernier, c’est le prestigieux magazine Time qui en a fait l’entertainer de l’année, autrement dit, la personnalité la plus marquante du monde du spectacle et du divertissement en 2021. À son âge, excusez du peu !

Chez nous, on rappellera que son concert du 19 juin a affiché complet en 8 petites minutes à peine. La marque des grands.

Barack Obama pour la troisième fois?

Beaucoup de regards seront aussi rivés sur Barack Obama. L’ex-président des États-Unis est en lice pour un troisième Grammy. Déjà récompensé en 2006 et 2008, il est à nouveau dans la course pour le trophée du meilleur album parlé avec la version audio de ses mémoires, Une terre promise. De quoi garnir la cheminée familiale qui compte aussi un Grammy remporté par Michelle Obama en 2020 avec son livre audio Becoming.

La menace Kanye West

Les yeux seront aussi braqués sur Kanye West, pardon Ye puisque c’est désormais son nom légal, dont on connaît l’humeur imprévisible. En 2009, lors de la cérémonie des MTV Video Music Award, il avait bondi sur scène et interrompu les remerciements de Taylor Swift qui venait d’être récompensée pour dire que c’est Beyoncé qui devait être la lauréate du meilleur clip. Depuis, entre la chanteuse et le rappeur-producteur, c’est à qui lancera l’amabilité la plus piquante…


À l’époque, Barack Obama avait qualifié Kanye West d’idiot en évoquant l’incident.

Nommé dans 5 catégories, Kanye West, pardon Ye !, se retrouve cette fois en compétition face à Taylor Swift pour le Grammy du meilleur album. De quoi faire craindre un nouveau dérapage…

Il ne se produira pas non plus sur la scène des Grammy, les organisateurs ayant sactionné son “comportement inquiétant en ligne”. En cause : ses agissements sur les réseaux sociaux qui lui ont valu d’être banni pendant 24 heures par Instagram pour “harcèlement, violence verbale et discours haineux” à l’encontre de son ex-épouse Kim Kardashian et son nouveau compagnon, l’humoriste Pete Davidson, ou encore vis-à-vis du comédien Trevor Noah.

Bref, avant même le coup d’envoi de la cérémonie, il y a de l’électricité dans l’air et tout le monde redoute un coup “à la Will Smith”…