Musique Pour le présentateur télé, Claude François aurait encore vécu longtemps sans ce terrible accident. 

C'est de notoriété nationale: Michel Drucker est l'ami des stars. De Johnny Hallyday à Céline Dion, le présentateur de Vivement Dimanche a côtoyé un grand nombre de pointures de la musique. Parmi celles-ci, Claude François, décédé le 11 mars 1978. Dans une interview à Midi Libre, Drucker est revenu sur les derniers jours de l'interprète d'Alexandrie, Alexandra. Et pour cause, il est un des seuls à avoir vu la star le jour de sa mort, après qu'il se soit électrocuté en voulant changer une ampoule dans son bain. "J'ai foncé chez lui. Il était sur son lit, je me suis assis à côté de lui: 'Claude, réveille-toi, on t'attend'. On ne pouvait pas le croire", raconte Michel Drucker à Midi Libre. Les deux hommes devaient se retrouver sur le plateau des rendez-vous du dimanche.

Pour le présentateur de France 2, cet événement tragique aurait pu être évité. "S'il avait mieux contrôlé les gens qui bossaient avec lui, il ne serait pas mort, regrette-t-il. On savait tous qu'il avait une lampe défectueuse dans sa salle de bain". Claude François avait encore de beaux jours devant lui, estime Michel Drucker. "Il avait une vie d'ascète, dormait avec de l'air pulsé oxygéné, il aurait dû vivre cent ans, explique son ami. Il aurait été numéro 1 ex aequo avec Johnny, comme Belmondo et Delon".