Ce soir à 20 heures, “Living in a Ghost Town” sera dévoilé sur YouTube.

Les Rolling Stones sont tout sauf au chômage. Invités de dernière minute du One World : Together At Home de Lady Gaga le week-end dernier, les voici qui dévoilent un nouveau single au titre prémonitoire où il est question de confinement ("lockdown") : “Living in a Ghost Town”, soit “Vivre dans une ville fantôme”. À n’en pas douter, l’image des rues désertes au début des mesures de confinement revient dans les esprits d’un peu tout le monde.

Pourtant, la chanson a été mise en boîte avant que chacun soit invité à rester chez soi, précise Mick Jagger. “Les Stones étaient donc en studio pour enregistrer de nouvelles chansons avant le lockdown. Et parmi ces titres, il y en avait un qui fait écho à ce que nous vivons actuellement, dit-il dans le communiqué de la maison de disques. Nous avons travaillé dessus tout en étant confinés. Le voici, j’espère que vous allez l’aimer.”

Keith Richards ajoute que cela fait plus d’un an que le morceau a pris forme. Il est destiné à un nouvel album, souligne le guitariste. “Mais quand cette merde (le coronavirus, ndlr) a frappé, Mick et moi avons décidé qu’il fallait vraiment y travailler maintenant pour que vous l’ayez”, précise-t-il.

De son côté, Ron Wood, l’autre guitariste, qualifie la mélodie de la chanson d’obsédante. Difficile de le contredire. Cerise sur le gâteau, pour ce premier titre original depuis des années, les Stones sonnent comme à la grande époque, moins blues que l’album de reprise Blue and Lonesome sorti en 2016. Et après son opération, Mick Jagger est très en voix comme on avait pu le constater le week-end dernier.


De quoi nourrir les plus grands espoirs pour le disque à venir, 15 ans après A Bigger Bang !