Musique M, soit Matthieu Chedid, est de retour avec Lettre infinie, un 6e album solo très réussi. Il sera sur la scène de Forest National le 24 mai.

C’est l’histoire d’un petit garçon grassouillet et introverti. Un "fils de" à la voix efféminée, que ses amis et lui-même peinent à apprécier. Un cancre mauvais en tout, qui ne s’intéresse à rien si ce n’est le dessin, et se replie dans son coin, son univers à lui. Puis il y a la découverte de la guitare, les heures à imiter Jimi Hendrix, et la création de cet alter ego flamboyant. Un personnage plus coloré que nature, conçu sur mesure pour laisser éclater une créativité trop longtemps cadenassée.

M est littéralement Matthieu Chedid, son double, la substantifique moelle de sa personnalité, libérée en 1997 pour faire rêver, sourire et danser. Une sorte d’enfant-adulte excentrique, mi-chouette, mi-rockstar, qui est parvenu à imposer en cinq albums ses chansons poétiques à l’esprit funk immédiatement reconnaissable. Rencontre avec ce personnage curieux mais sincère, dont la sixième œuvre en solitaire marque déjà les 22 ans de carrière.

M a 22 ans, le personnage a fatalement dû évoluer…

(...)