Musique Le chanteur qui vient de sortir son nouvel album Pyramide s’exprime à propos du documentaire "Leaving Neverland".

M Pokora est ce mardi soir l’invité de The Voice Belgique à l’occasion de la demi-finale du télécrochet de la RTBF. Il ne débarque pas seul puisque sous son bras, il y a son nouvel album Pyramide sorti vendredi dernier et deux dates de concert en Belgique puisqu’il se produira sur la scène de Forest National les 18 et 19 octobre prochains. Histoire de ne fâcher personne, il fera aussi un crochet par la soirée de clôture du Télévie de RTL-TVI ce 27 avril.

Dans cet agenda des plus chargés, il a aussi trouvé le temps de se confier à la DH. Son interview est à lire dans notre édition à paraître ce mercredi 17 avril. En attendant de découvrir ce qu’il a confié à votre journal, le voici qui se livre sur le sinistre qui a ravagé Notre-Dame de Paris et sur toute la polémique soulevée par "Leaving Neverland", le documentaire dans lequel des nouvelles accusations de pédophilie sont formulées à l’encontre de Michael Jackson. Pour le Strasbourgeois, le premier fautif n’est pas le Roi de la Pop dont il est un grand fan affirmé. "Si un jour Michael vous dit ‘Je prends vos entrants et on va trois semaines dans tel pays. Je les prends et est-ce que je peux dormir avec eux ? ’ Qu’auriez-vous dit ?, s’interroge-t-il. Vous n’auriez pas trouvé ça normal. Il y a un truc bizarre et pour moi les parents sont les premiers fautifs."