On a bien compris qu’on était la dernière roue du carrosse", écrit-il, énervé, dans sa story Instagram. " Mais un peu de considération pour toutes celles et ceux à qui vous aimez être associés quand tout va bien.”

Suite au nouveau décret qui stipule que les rassemblements de plus de 5.000 personnes seront autorisés en France dès le 1er septembre 2020 avec un siège de distance entre chaque personne, le chanteur s’en prend ainsi directement au ministère de la Culture et au président Emmanuel Macron. “Interdisez les rassemblements dans ce cas-là et arrêtez de nous laisser dans le flou et de faire des nouvelles annonces qui ne nous aident absolument pas", a poursuivi le papa d’Isaiah. "Votre règle du siège d’écart est impossible à mettre en place quand tous les billets sont vendus depuis des mois”. Et Matt Pokora, qui a sans cesse dû reporter sa tournée suite aux mesures gouvernementales, de conclure par ceci. “On fait comment pour savoir qui a acheté telle ou telle place, qui est en groupe, qui ne l’est pas ? On va rechercher les gens dans la nature ? C’est n’importe quoi !”

Pour rappel, en février dernier, le musicien ne cachait déjà pas sa frustration au sujet de sa tournée. Matt Pokora s’étonnait déjà d’un procédé « bizarre » mis en place par le gouvernement pour combattre la pandémie de coronavirus qui allait s'abattre sur le monde. À l’époque, personne ne parlait encore de confinement et seuls « les rassemblements de plus de 5 000 personnes en milieu confiné » étaient interdits. Pour le compagnon de Christina Milian, il y avait déjà anguille sous roche : « Jamais on a annulé des concerts, marathons etc... pour H1N1, Ebola et autres... (...) On nous cache quelque chose ou quoi?" Des propos pas toujours bien interprétés par sa communauté