Lors d'un interlude vidéo, elle a associé Hitler et John McCain !

CARDIFF Madonna a entamé samedi soir sa nouvelle tournée mondiale Sticky and Sweet dans le stade Millennium de Cardiff, au pays de Galles, à l'occasion d'un concert haut en couleur prouvant qu'elle restait bel et bien la reine de la pop, malgré ses 50 ans. Durant deux heures, la star américaine a enchaîné des titres de son nouvel album Hard Candy , numéro un dans 27 pays, et quelques-uns de ses plus grands succès, comme Like A Prayer et Into the Groove , en présence de son époux, le réalisateur britannique Guy Ritchie, et de ses trois enfants. Histoire de démentir plus que jamais les rumeurs de divorce qui avaient circulé au printemps...

Durant le concert, auquel participaient pas moins de 16 danseurs et un orchestre de douze musiciens, la reine de la pop a changé huit fois de costume. Fidèle à sa réputation, elle en a profité pour distiller un message politique, pas vraiment subtil, qui risque une nouvelle fois de susciter la polémique. Des images de destruction et des illustrations du réchauffement climatique sont ainsi apparues en fond de scène pendant un interlude vidéo du spectacle. Elles ont été suivies de photos d'Adolf Hitler, de Robert Mugabe et de John McCain, le candidat républicain aux élections américaines.

La tournée de Madonna, qui comptera 49 dates au total, se poursuivra par plusieurs étapes en Europe avant de continuer aux États-Unis, au Canada et au Mexique.



© La Dernière Heure 2008