Et, souffrante, elle a annulé la 2e date d'une Reinvention critique au sujet de la guerre en Irak

LOS ANGELES Lundi soir, la chanteuse américaine Madonna, 45 ans, a entamé à Los Angeles une tournée mondiale de quatre mois baptisée Reinvention. Un show où la Madone, après trois ans d'absence de la scène, a offert vieux tubes (Material girl, Like a prayer, Crazy for you, Get into the groove, Papa don't preach...) et hits plus récents (Vogue, American Life...) aux fans qui avaient déboursé 200 dollars pour la voir. Corset incrusté de pierreries Christian Lacroix sur maillot noir, bas résille et cuissardes, cette mère de deux enfants démontre qu'elle n'a rien perdu de sa souplesse ni de son entraînement physique. Elle n'a pas fini de provoquer non plus, avec une chorégraphie de femmes enceintes presque nues ainsi que diverses scènes lesbiennes. Et, surtout, de nombreuses critiques à l'égard de la guerre en Irak, avec en arrière-plan de American Life des images éprouvantes de soldats américains sur le front et d'enfants blessés, tandis que sur les planches, uniforme militaire et armes brandies sont de rigueur.

Enfin, Madonna affiche haut et fort sa croyance en la Kabbale, courant ésotérique hébraïque, ses danseurs arborant des T-shirts imprimés du slogan Kabbalists do it better !Pour cause de violence, ses trois concerts en Israël ont été annulés. «Ce n'est pas une bonne idée d'aller là-bas et d'y donner des shows», a-t-elle expliqué lundi à une chaîne de télé US. Et le lendemain de la première, la reine de la pop a déclaré forfait à L.A. pour cause de grippe intestinale, reportant le deuxième rendez-vous avec son public au mercredi. Après les USA, la tournée de Madonna passera par Paris (le 2/9), Manchester, Londres et l'Irlande.

Plus de détails dans de prochaines éditions avec le compte-rendu de notre envoyé spécial. I.B.

© La Dernière Heure 2004