Musique L'album de Mariah Carey frôle les cinq millions de ventes

BRUXELLES Voici quelques jours, on publiait la liste des cent albums qui ont été les plus vendus en Belgique. Coldplay triomphait dans le nord du pays et, chez nous, Raphaël devançait Madonna.

Maintenant, ce sont les meilleures ventes mondiales qui viennent d'être communiquées et la grande triomphatrice ne figure pas dans le Top 100 flamand et ne se trouve qu'en 94e position en Wallonie. Mariah Carey a su imposer son album The emancipation of Mimi, même sans le marché wallon! C'est qu'elle a vendu 4.870.000 albums ailleurs dans le monde. Et on comprend ainsi pourquoi elle a été choisie pour être la marraine et l'invitée d'honneur de la grande finale de la Star Academy.

Ce qui a permis au public européen de constater que la belle Mariah de jadis a beaucoup changé et que ses numéros de sex symbol d'aujourd'hui tiennent de l'infiniment pathétique. Pourtant, oui! Ses manies de divas ont eu l'heur de plaire au public essentiellement américain.

C'est qu'en plus de la qualité musicale de son disque, Mariah a eu le talent de faire parler d'elle partout où elle passait. A Londres, notamment, dans le courant du mois de mars, elle venait assurer la promotion de son CD et, en même temps, célébrer son 35e anniversaire. La diva ne se déplaçait pas sans son coiffeur, sa diététicienne, son attaché de presse et ses cinq gardes du corps. A l'hôtel Baglioni, elle a donné une réception et le gâteau d'anniversaire, confectionné par un ensemble de dix-sept pâtissiers, a coûté la bagatelle de 7500 euros. Plutôt sucré comme addition, non?

Il n'empêche que, dans la mesure où l'année n'est pas tout à fait finie, Mariah Carey peut même espérer dépasser le cap des 5 millions de copies car, rien que ce week-end de Noël, il s'est vendu 290.000 CD sur le seul marché américain. Cet album lui vaut d'être nominée pour les prochains Grammy Awards.

Ceux qui ne doivent pas être contents, ce sont les pontes de chez EMI. En 2002, parce que ses disques ne se vendaient plus et, particulièrement Glitter qui fut un flop majeur, ils avaient viré Mariah Carey en lui rachetant, pour 30 millions de dollars, un contrat de 80 millions de dollars. Ils pensaient avoir fait une affaire...

En deuxième position, le rappeur 50 Cent frôle les chiffres de Mariah Carey (4,83 millions de son album Massacre vendus en 43 semaines d'exploitation).

La dernière fois qu'une femme a été meilleur vendeur de disques de l'année, c'était en 1996: Alanis Morissette avec Jagged little pill.

© La Dernière Heure 2005