Le titre et la pochette du premier CD solo de la Scary Spice ne peuvent être plus explicites quant à la chaleur qu'il contient!

BRUXELLES La pochette et le titre du premier CD solo de Melanie B, Hot , en donnent d'emblée la couleur. Sur ce disque tout à fait R&B d'aujourd'hui (et moins original que Northern Star, de sa consoeur Mel C), la Spice Girl bout en effet gentiment mais bout quand même!

S'ouvrant sur un grognement des plus ordinaires même milliardaire, Janine Brown est restée très nature , la première plage de Hot, Feels So Good, produit par l'équipe de George Michael ou Janet Jackson, est une extase amoureuse légèrement pop et enjouée. Et, à coup sûr, un futur single!

En attendant, c'est Tell Me que l'on entend à la radio et qui a pris la 4e place des charts britanniques. Musicalement très voisin du If I Had My Love de Jennifer Lopez, Tell Me raconte l'histoire d'une fille qu'une relation rend malheureuse mais qui trouve la force de s'en sortir. Sur ce titre coécrit par Fred Jerkins (qui a un temps largué Britney pour s'occuper de Mel), la somptueuse féline (à peine rembourrée, comme tout le monde le constate) se demande aussi et sous cape quelles peuvent bien être les motivations d'un mec pour vouloir sortir avec elle. Et, dans le clip, on voit s'exécuter une vingtaine de danseurs originaires de Leeds, la ville natale de Melanie.

A la suite d'une ballade insipide et lascive du nom de Hell No, Lullaby est une sincère berceuse folk dédiée à Phoenix Chi, la gamine de Mel et de son ex-mari, Jimmy Gulzar (ils restèrent unis un an). "Emotionnellement, ma séparation d'avec Jimmy est la meilleure chose qui ait pu nous arriver, à Jimmy, à Phoenix Chi et à moi ´, commente la chanteuse.

`Rends-moi plus chaude `, c'est ensuite le message de Hotter, morceau produit par Sisqo, qui s'y connaît autant en minibikinis qu'en remixes. Aussi sexuel soit le fond de cette chanson, la forme n'en est pas moins des plus précautionneuses, élégantes, même. Assez chouette.

Confectionné par Max Beesley (R Kelly), Step Inside est un autre appel à la sensualité façon Destiny Child mais n'est pas franchement intéressant. Trop suave et mou malgré des beats garage ! Mêmes remarques pour ABC 123, également issu de la plume de ce cher Max.

Rythmiquement, I Believe, de Teddy Riley, tourne autour du même pot doux et rond avec un texte plus sain. Le résultat, tout en scratches délicats, n'est néanmoins pas emballant. Ennuyeux.

C'est à la 9e position que Mel a choisi d'inclure le (vieux) single I Want You Back. En duo avec Missy Elliott (MC Solaar le fut aussi!), Scary n'a jamais sonné aussi délicieusement perverse que sur ce bombastic. Un immortel du R&B/Rap !

En découvrant Pack Your Shit, on commence à piger que Mel B s'amuse à dire des choses heurtantes sur des tempos qui ne le sont absolument pas. Ici, la frisée somme son homme de prendre ses cliques, ses claques et la porte, mais ne s'énerve que très peu. Ce qui vaut à cette mélodie d'être une bonne surprise.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, l'opus se termine (après trois petits quarts d'heure) avec une autre caresse, ce qui revient à dire que le fouet n'a définitivement pas été admis cette fois! Pour interpréter ce Feel Me Now, on imagine la Mel couchée sur la moquette, toutes lumières éteintes et la main sur la soie. Un genre langoureux où la mordante Spice Girl semble désormais se sentir comme un poisson dans l'eau. Hormis Feels So Good, Tell Me, Lullaby, Hotter, I Want You Back et Pack Your Shit, Melanie ne casse pourtant pas la baraque avec ce premier chef-d'oeuvre dédié à ses parents. "Je rends vos vies intéressantes, n'est-ce pas? ´ leur dit-elle en passant. Unique provocation de ce départ en solitaire?

Melanie B, Hot (Virgin)