Sporty Spice n'a pas rempli la salle mais a agréablement surpris

BRUXELLES On la disait dépressive, fragilisée et quelque peu grossie. Si Melanie C a effectivement pris du poids ces derniers mois, elle est apparue en toute grande forme mardi soir à l'Ancienne Belgique où elle venait défendre son album solo Northern star, sorti voici un an et reboosté récemment dans les charts grâce au single dance I turn to you.

Mel C rêvait depuis longtemps de sortir un disque solo. Son disque solo. Le baby break de Victoria et de Mel B lui a permis d'accomplir son rêve et de montrer par la même occasion qu'elle n'avait pas de soucis à se faire pour son avenir. Qu'on l'aime ou qu'on la déteste, force est en effet de reconnaître que l'Anglaise a gagné son pari. Non seulement son disque s'est bien vendu, mais Mel C a aussi réussi à conquérir une nouvelle audience. Sur les quelque 1.600 spectateurs présents à l'Ancienne Belgique, on a bien sûr repéré de très jeunes fans venus voir une des Spice Girls avec tout l'attirail de l'aficionado (peluches, appareil jetable, banderoles Melanie I love you, cris et pleurs) mais la majorité de l'audience n'aurait pas dénoté dans un concert de U 2 ou de Garbage.

Vêtue très rock and roll (jeans plus très propre et Marcel noir laissant voir ses tatouages), Mel C a interprété la quasi-intégralité de Northern star sans jamais faire allusion, musicale ou autre, à son véritable gagne-pain. C'est tout à son honneur

Autre bonne surprise: la voix. Sans être une reine du chant, elle s'en tire plutôt bien, tant sur les ballades (Never be the same again, Northern Star) que sur les rock rugueux (Going down, Ga Ga). Finalement, la seule réserve vient du groupe qui n'a jamais dû apprendre ce que le mot finesse signifiait vraiment.

Après ce périple solo, Mel C n'aura pas le temps de souffler puisque le prochain album des girls est prévu pour le 6 novembre et qu'une tournée mondiale du quatuor est annoncée pour 2001.