Une nouvelle appparition publique et encore un autre visage pour Michael Jackson

LOS ANGELES Un coup de bistouri pour effacer un complexe comme par magie? Ceux qui croient la chirurgie toute-puissante pour exaucer tous les fantasmes esthétiques reverront sans doute leur jugement en observant le nouveau visage d'une star qui n'est plus que l'ombre d'elle-même: Michael Jackson. Alors que la coupe afro de son adolescence (première photo, à l'âge de 13 ans) ferait un tabac en ces années de revival seventies, l'icône est apparue le cheveu lisse, le nez scotché, le teint gris, le regard vide, la barbe clairsemée... cette semaine. Un cauchemar sous plastique qui culmine après vingt ans d'opérations en cascade.

The king of pop est sorti de sa prison dorée, son ranch Neverland, pour se présenter devant le tribunal, près de Santa Barbara (Californie). Le chanteur est poursuivi par son promoteur de spectacles depuis 1972, l'Israélien Marcel Avram, qui reproche à l'artiste deux annulations de concerts, à Sydney et à Honolulu (Hawaï), après des ventes de billets décevantes pour deux autres shows. Acclamé par ses fidèles fans à la porte du tribunal, Jackson était abrité sous un parapluie pour se protéger du soleil, au deuxième jour du procès. Malgré ses quelques heures de retard à l'audience, la star a pris le temps de parler à ses admirateurs et de signer des autographes.Selon une chaîne de télévision, Michael avait été retenu pour raisons médicales.

© La Dernière Heure 2002