Ses frères, ses proches et toutes les stars en vue seront de la fête

NEW YORK Entre 45 et 2.500 dollars. Ou, si vous préférez, entre 2.025 et 112.500 francs belges!
Telle est la fourchette des prix des quelque 40.000 tickets mis en vente pour les deux concerts exceptionnels qui seront donnés les 7 et 10 septembre au Madison Square Garden de New York, à l'occasion des trente ans de carrière de Michael Jackson. En dépit de leur prix élevé, toutes les places sont parties en moins de cinq heures.
Ces concerts seront les premiers que Michael Jackson donnera en compagnie de ses frères, Jackie, Tito, Marlon, Randy et Jermaine, depuis la tournée Victory en 1984. Parmi les autres stars attendues sur scène, on pourra voir Whitney Houston, Gladys Knight, Ray Charles, Britney Spears, Ricky Martin, Destiny's Child, Gloria Estefan, Lil'Kim, Liza Minneli, 'N Sync, Lenny Kravitz et Slash.
Chaque show mettra en scène les Jackson 5, Michael en solo et les invités reprenant un morceau de Michael avec ou sans lui.
Des interventions parlées sont aussi prévues. Devraient y participer Marlon Brando, Elizabeth Taylor, Willem Dafoe, Macaulay Culkin, Quincy Jones et le basketteur Kobe Bryant.
Pour la soirée du 6, on sait d'ores et déjà que Michael chantera The way you make me feel en duo avec Britney Spears et que les Jackson 5 seront rejoints sur les planches par 'NSync sur Dancing machine. Le chanteur country Billy Gilman reprendra pour sa part Ben, le tout premier numéro un que Michael a obtenu en 1972 comme artiste solo.
Le 10, Liza Minneli interprétera You are not alone avec un choeur gospel de 300 chanteurs tandis que le latin lover Ricky Martin se lancera dans une reprise de Don't stop'til you get enough.
Le show sera enregistré et sera ensuite vendu aux chaînes de télé. Diana Ross, marraine spirituelle de Michael Jackson, ne pourra pas être présente à New York. Quant au frangin Jermaine, il avait décliné dans un premier temps l'invitation, protestant contre les prix excessifs et le côté trop V.I.P. de l'événement. Après ce coup de pub, il est revenu sur sa décision.