Musique Pas d’album inédit, pas de grand événement organisé… Le dixième anniversaire de la disparition de Michael Jackson s’annonce tristounet. La faute à Leaving Neverland mais pas que…

Habituellement, les décès des grandes stars donnent lieu à des commémorations lors des anniversaires dits ronds, 5 ans, 10 ans, 20 ans, etc. On s’attendrait à ce qu’une personnalité comme Michael Jackson, ayant autant marqué la musique du XXe siècle, soit plus que dignement célébrée ce 25 juin, dix ans jour pour jour après sa disparition inopinée. Et pourtant, à y regarder d’un peu plus près, à ladite date, il n’y aura pas de tralala, de petits plats dans les grands ou autre. En fait, il ne se passera rien ou presque. Pas de grands rassemblements, pas de film ou de documentaire commémoratif, pas même le moindre album inédit à se mettre sous la dent. Étonnant pour le roi de la pop dont on sait pourtant qu’il conservait quelques trésors dans son coffre-fort.

Pourquoi une telle apathie à l’égard d’une œuvre qui reste monumentale et dont on se dit qu’elle n’est pas prête d’être supplantée ? La faute, en grande partie certainement, à Leaving Neverland, le documentaire diffusé en février dernier dans lequel deux anciens proches de Michael Jackson affirment avoir été sexuellement abusés par le chanteur. Même s’il est avéré qu’il n’est qu’à charge, que son réalisateur Dan Reed a reconnu qu’il contient des erreurs et que des contradictions ont été prouvées, notamment par les fans qui se sont mobilisés, il a laissé des traces. Ça a clairement refroidi les ardeurs de certains et poussé les autres à jouer la carte de la prudence. En Belgique, il faudra se contenter d’un spectacle de danse qui est une sorte de remake de ce qui aurait dû être le concert This Is It de Londres. Cela se passera au Trocadéro, à Liège, le 26 juin.

Du côté des fans, la déception est plus que palpable. Il suffit de voir la mine quelque peu déconfite que fait Christope du fan-club belge MJBackstage quand on lui demande ce qu’il pense des commémorations de ce dixième anniversaire. Il déplore aussi l’attitude de ceux qui gèrent la succession de Michael Jackson. "On s’est toujours attendu à ce qu’ils fassent plein de choses mais finalement, ils n’ont jamais fait grand-chose, dit-il. La seule chose plus ou moins concrète en vue, c’est une comédie musicale, aux États-Unis. Le milieu des fans ne comprend pas comment ils travaillent. Il me semble que la succession a plus une logique commerciale comme avec cette horrible compilation Scream sortie pour Halloween. Pffff… Alors qu’avec ce que les fans ont déjà et qui a fuité sur Internet, on peut faire un triple album."