Le chanteur a enregistré 14 titres. Le disque devait sortir en octobre, mais la pandémie actuelle va peut-être changer la donne.

Habituellement d’une discrétion à toute épreuve, Francis Cabrel ne s’est jamais montré autant que depuis le début des mesures de confinement prises en France. Depuis sa maison d’Astaffort, dans le Lot-et-Garonne, il propose quotidiennement l’interprétation et la diffusion sur Facebook d’un titre extrait de son répertoire. Des chansons méticuleusement choisies puisqu’il s’agit surtout de morceaux qu’il interprète très peu, voire jamais. C’était par exemple le cas le 8 avril dernier. Ce jour-là, il a joué "Pas trop de peine", une chanson composée spécialement pour sa participation au Festival de Spa en 1978 et qui lui a valu de remporter le prix du public.

À ce jour, ses lives confinés ont déjà enregistré plus de 4,5 millions de vues. De quoi le rassurer, si besoin il y avait, quant à sa popularité cinq ans après son dernier album studio, In Extremis.

Sur l’antenne de RTL France, le chanteur s’est confié sur sa façon de vivre la période actuelle. Il évoque une situation curieuse avec un magnifique printemps dans le Sud-Ouest et ce silence qui s’est emparé de l’environnement avec la quasi-absence de voitures et d’avions. Il rêve que l’on tire les leçons de tout cela : "Le monde pourrait changer, devenir plus propre, plus intelligent. On pourrait se servir de ça pour recommencer d’une autre façon, plus humaine, moins effrénée. […] Repenser la vie."

Cabrel le reconnaît, le confinement ne lui réussit pas en matière de création. Il dit ne pas avoir la moindre inspiration pour le moment. Mais il livre tout de même une bonne nouvelle pour tous ses fans : son nouvel album est prêt. Enfin, presque. "J’ai un disque qui est fini et qui aurait dû être mixé à l’heure où je vous parle, a-t-il expliqué. Mais là, tout est à l’arrêt. Tout l’emballage qui va avec y compris." Il a mis en boîte 14 titres en octobre dernier, chez lui, dans son studio à Astaffort. L’album devait sortir en octobre. "On verra bien", a-t-il dit.

L’incertitude prévaut aussi pour l’album live Rock’n’Roll Show. Initialement annoncée pour le 17 avril, cette captation d’un des concerts donnés en 1990 par Francis Cabrel et Dick Rivers, devait rendre hommage à ce dernier disparu il y a un an, le 24 avril 2019. Mais il n’y a aucune certitude qu’il sera disponible à la date prévue. Sur le site d’Amazon, seule la mention "actuellemen t indis ponible" figure, ce qui laisse supposer que le disque a été repoussé à plus tard.