La Farmersphère, comprenez l’univers des fans de Mylène Farmer, est dans tous ses états. Un premier rendez-vous avait été fixé jeudi dernier sur sa chaîne YouTube. À la clé, 12 secondes d’images montrant un corbeau et ce mot : "Nevermore" ("Plus jamais", en français). De quoi en frustrer plus d’un et ajouter du mystère au mystère. Dimanche matin, une date est apparue : 2023. Et, détail important, l’image de Mylène Farmer est apparue dans l’œil du corbeau avec une image datant de 1989 et son premier album live. Rendez-vous donc dans deux ans, mais pourquoi ? S’il s’agit du nouvel album, l’attente risque d’être très longue, Désobéissance datant de 2018…

Les fans ont une autre idée en tête. Ils sont nombreux à penser que la chanteuse la plus secrète de la scène française pourrait faire ses adieux à la scène cette année-là, à l’occasion d’une ultime tournée. À moins que la tournée en question ne succède à un album à venir l’an prochain. Un détail accrédite la thèse de la scène : un fan a remarqué que le nom de domaine nevermore2023.com a été acheté le week-end dernier par Fimalac Entertainment, entité dont fait partie TS3, société de production dirigée par Thierry Suc, le manager de Mylène Farmer, celui qui produit aussi ses spectacles.

Pour Le Figaro, nous devrions être fixés cette semaine avec l’ouverture d’une billetterie. Ce vendredi, jour de la sortie de l’intégrale des clips de la chanteuse ?