Alors qu'une enquête est ouverte sur Moha La Squale à Paris, le rappeur a décidé de s'exprimer publiquement sur les réseaux sociaux. Visé pour agressions sexuelles après les accusations graves de cinq jeunes femmes, la star des ados (depuis son album Bendero) choque les internautes avec son post publié ce mercredi 14 octobre.

Pour rappel, les trois premières plaignantes, âgées entre 23 et 28 ans, sont d’anciennes compagnes du rappeur parisien de 25 ans. Elles avaient porté plainte le mois dernier à son encontre, entraînant l’ouverture d’une enquête pour “violences volontaires”, “agressions sexuelles” et “menaces de mort”. Par la suite, deux autres femmes ont brisé le silence et accusé le rappeur de faits similaires. Pire, il a aussi été accusé de séquestration un peu pus tard.

Pour se défendre publiquement, Moha La Squale vient donc de s'exprimer sur Instagram dans une publication jugée déplacée. Le rappeur a en effet publié une photo de lui tête baissée au volant d’une voiture de luxe. En légende, il écrit: “Oh la menteuse, elle est amoureuse. À bientôt la miff (la famille, n.d.l.r.), merci pour tout. Cœur sur nous seulement.” Des propos qui remettent en doute parole des victimes. De quoi mettre en rage son 1,3 million d'abonnés.

"Il y a un problème de dysfonctionnement entre son sexe et son cerveau!"

"Je suis sidérée”; “Arrête de parler, tu devrais aller en prison”, “À vomir”, “Tu es un malade toi”, “On n’oublie pas”, peut-on ainsi, notamment, lire de la part de ses followers. “Il ne respecte pas les femmes. Il a un gros problème de comportement ce lâche, balance un internaute. Il y a un problème de dysfonctionnement entre sa q**** et son cerveau. J’espère que la justice sera sévère et le fera réfléchir sur ses agissements de bête sauvage."

“Ce que tu as fait, c’est juste impardonnable. Tu ne peux pas revenir sans excuse”, ajoute un autre fan choqué et déçu.