Alors âgée de 19 ans, elle commence doucement à changer d’image en enfilant par exemple une combinaison moulante rouge en latex et en entonnant des paroles plus suggestives comme “I’m not that innocent” (Je ne suis pas innocente). Elle l’assure elle-même, elle voulait faire quelque chose de “plus mature” et de “plus adulte”.

Avec ce titre et cet album, elle prouve que ses premiers succès n’étaient pas éphémères et que la petite fille originaire de Kentwood en Louisiane a les épaules pour devenir l’une des plus grandes stars planétaires. “C’est très étrange de savoir que mon nom est connu partout dans le monde, c’est totalement fou”, avouait-elle à l’époque. Tout comme la chanson, le clip vidéo (réalisé par Nigel Dick) reste inoubliable avec ses décors imitant la planète Mars et ses chorégraphies.

Depuis sa diffusion en 2000, le titre est régulièrement repris dans des séries, des jeux vidéo et par d’autres artistes.