"Oostende bonsoir !", tel est le nom de la bière qui rend désormais hommage au rockeur belge Arno. Brassée dans la ville côtière belge (à côté de la Kuursal où se produisait souvent Arno), Oostende bonsoir est une bière de haute fermentation, non filtrée et non pasteurisée avec… 8,4 % d’alcool. "Une bière de caractère ! Comme Arno !", sourit Guy Vanhollebeke, le plus grand fan du chanteur que nous avons rencontré et dont le fils s’appelle… Arno. 

L’Apache a beau détenir plus de 8 000 objets du rockeur belge (discographie, filmographie, bibliographie, médailles, etc., dont des inédits punk incroyables d’Allemagne jamais sortis en disque ou encore des vinyles du Getty Museum), "la cerise sur le bateau, c’était un concert d’Arno. Car il n’aimait pas le play-back et pour le prouver, il mettait le micro dans son cul (sourire) !" 

Valeur de sa collection ? Environ 300 000 euros. "Tu connais plus de moi que moi-même", lui disait Arno. "Je vais d’ailleurs fabriquer une maison ou un musée permanent, nous explique celui qui est en pourparlers avec le manager de la star, la ville et les entités culturelles d’Ostende pour mettre tout à disposition. Arno savait que je ferais un musée pour lui… L’année passée je voulais déjà faire une exposition sur les 30 années de Channel Zéro (groupe de métal belge dont il est aussi fan, NdlR) et les 50 années d’Arno. Ce serait logique qu’il soit à Ostende, sa ville natale, mais je suis conscient que ce musée pourrait aussi aller à Bruxelles." Il faut dire que L’Apache possède même des objets insolites donnés par l’interprète des "Yeux de ma mère" en personne. "Un jour, il m’a même déchiré en 50 morceaux les coupes et prix qu’ils recevaient et il me disait : vas-y, prends ça avec toi ! Ça, c’était Arno, il s’en foutait." 

Quant à Arno, qui aime son fan comme un chou à la crème, il lisait attentivement les anecdotes d’Apache sur son forum et elles le faisait "pisser dans son pantalon !"