Avec "Papa Belly", le groupe entend dénoncer les diktats de la société qui pèsent sur les corps.

L’année dernière, PINKNOISE dévoilait le clip totalement déjanté de son morceau "Too Hot". Le groupe mystérieux est de retour aujourd’hui avec "Papa Belly" dont le clip a été réalisé par Kim Chapiron (Sheitan, Dog Pound, La Crème de la crème) et produit par Romain Gavras (Le Monde est à toi, Notre Jour viendra).

Le projet a été initié par quelques membres du collectif français Kourtrajmé, qui compte notamment dans ses rangs Vincent Cassel et Oxmo Puccino. Le groupe a également composé la bande-originale du film Les Misérables de Ladj Ly qui a été primé aux César et nominé aux Oscars.

Avec "Papa Belly", la formation entend faire bouger les codes et secouer les mentalités. La vidéo, qui s'adresse à un public adulte, nous transporte dans un dancefloor où toutes les personnes présentes sont nues et fières de montrer leurs corps sur un fond de musique électronique. Avec ces images non censurées, les réalisateurs ont voulu créer une ode à la beauté des corps, des formes, des diversités et à la liberté, loin des diktats imposés par la société.

A l’intérieure de cette grande fête, on retrouve les comédiens Younes Dakiche et Sam Quealy, la performeuse Rebecca Chaillon, le batteur de Bumcello Cyril Atef ainsi que les militants de la Fédération Française de Naturisme. Un projet provocateur, émancipateur et totalement décomplexé à suivre de près.