Aux abonnés absents depuis 5 ans et la sortie du EP Life’s What You Make It et de la compilation A Place For Us To Dream célébrant les 20 ans du groupe, Placebo est de retour. Cette nuit, la formation drivée par Brian Molto et Stefan Olsdal a dévoilé un nouveau single annonciateur d’un huitième album qui serait déjà en boîte. Cela faisait deux ans que les premières rumeurs concernant un retour discographique se sont répandues. En mai dernier, un publication est brièvement apparu sur Instagram confirmant que le groupe travaillait bien sur un nouvel album avant d’être effacé. C’est désormais une certitude, Placebo revient sur le devant de la scène.

 

Intitulé “Beautiful James”, le nouveau single est disponible sur les plateformes d’écoute en ligne. A l’écoute, il ne fait aucun doute que Placebo revient avec de grandes ambitions. Avec son mélange de guitares bien grinçantes et de sonorités électroniques, la chanson rappelle les ambiances rencontrées sur l’album Without You I’m Nothing sorti en 1998, sur lequel David Bowie donnait de la voix, et Black Market Music (2000). À l’époque, le Thin White Duke ne tarissait pas d’éloges à l’égard de Placebo. Ce retour à un peu plus de simplicité et d’efficacité ne peut que réjouir les fans de la première heure. Moins hard pop, plus indie. La complicité entre Brian Molto et Stefan Olsdal fait à nouveau mouche. La voix du premier a toujours ce rendu si particulier et la puissance qui a incontestablement forgé une partie du succès de Placebo.


“Beautiful James” est rudement efficace. Il paraît tellement familier qu’on a l’impression d’avoir à faire à un classique du groupe. Pourtant, la chanson est née de manière inhabituelle pour Placebo affirment les deux comparses. Ce sont d’abord des images et le titre du morceau qui ont germé dans l’esprit du chanteur-guitariste et du bassiste lors d’une période d’insomnie. Ce n’est qu’ensuite qu’ils ont travaillé la chanson sur le plan musical.

Qu’importe la méthode, l’important c’est de revoir Placebo en grande forme. En 27 années d’existence, il a vendu 13 millions d’albums. Leur dernier, Loud Like Love, date de 2008. Cela fait donc 13 ans que les fans rongent leur frein.

Le groupe avait aussi annoncé travailler sur des dates de concert. Confirmation avec leur présence à l’affiche de TW Classic le 25 juin prochain, en compagnie de Nick Cave&the Bad Seeds et Seaford Mords notamment.