LONDRES «Il y a une fille aux Etats-Unis, elle me ressemble comme deux gouttes d'eau. Je ne sais pas si elle fait de la chirurgie estéthique mais la ressemblance est frappante. Un jour, mon ex-mari l'a confondue avec moi. Une autre fois, elle s'est promenée dans la salle de concerts quelques minutes avant le début de mon concert. Elle a failli provoquer une émeute. On la paie aussi comme doublure ou pour faire des animations dans les supermarchés. Aux Etats-Unis, cela ne m'étonne pas. Il y a une émisison à la télé où des hommes et des femmes peuvent gagner une opération de chirurgie esthétique pour ressembler à leur idole. Là-bas, cela semble on ne peut plus normal. Je ne sais pas comment je réagirais si une femme disait qu'elle veut devenir Janet Jackson.»

© La Dernière Heure 2004