PNL et Nekfeu rivalisent d’imagination pour faire parler de leurs albums et ça marche.

Bien sûr, il reste encore six mois avant la fin de l’année et bien des choses peuvent se produire d’ici là. Il n’empêche, à l’heure d’écrire ces lignes, les rois du marketing dans le rap ne sont pas américains mais français. PNL et Nekfeu, chacun à leur manière, ont frappé très fort avec la sortie de leurs albums respectifs.

Deux frères, le troisième album des deux frangins de PNL faisait partie des plus attendus de l’année quand au début du mois d’avril, la veille de sa sortie officielle, il a fuité sur Internet. Volontairement ou non, peu importe puisque ça a un peu plus alimenté le buzz et un mois plus tard, le disque était certifié double platine en France. Mieux encore, il s’est adjugé le titre de meilleur démarrage dans le domaine des ventes physiques d’albums de rap, non pas à l’échelle de la France ou de l’Europe mais du monde ! 62 787 exemplaires écoulés, c’est un record pour 2019. PNL devance DJ Khaled, Future et 2 Chainz.

Loin de vouloir s’arrêter en si bon chemin, Ademo et N.O.S. vont repasser les plats puisque dès aujourd’hui quatre morceaux supplémentaires viennent s’ajouter aux 18 déjà présents sur l’album : "Ryuk", "Comme pas deux", "Sibérie" et "Gang". Disponibles sur la plateforme Apple Music, ils resteront accessibles une semaine, pas plus.

De son côté, Nekfeu a aussi peaufiné sa stratégie marketing. Très attendu également, son troisième disque solo, Les Étoiles vagabondes, a bénéficié d’une sortie pour le moins originale avec la projection du making of de l’enregistrement lors d’une séance unique proposée dans près de 200 salles de cinéma en France comme en Suisse, en Belgique, au Canada et même au Maroc. Un dispositif payant puisque les tickets sont partis à toute vitesse tandis que l’album disponible dès le lendemain s’est hissé dans le top mondial des plateformes de streaming en 48 heures seulement. Sans compter les ventes qui ont dépassé les 100 000 exemplaires.

Mais le fennec n’entendait pas en rester là. Dès la commercialisation physique des Étoiles vagabondes, des indices laissaient supposer qu’il manquait une partie de l’album. En effet, dans le packaging façon sachet sous vide figurait un emplacement pour un second CD et une tracklist qui paraissait conçue pour en accueillir une seconde.

C’est exactement ce qu’avait prévu le rappeur français - inspiré par Orelsan et ce qu’il avait fait avec La Fête est finie ? - puisque vendredi dernier est sorti Expansion, soit 16 titres qui viennent compléter le disque initial. Nekfeu a même prévu un mode d’emploi pour permettre à ses fans d’assembler les pièces du puzzle correctement. Damera-t-il le pion à PNL ? L’avenir le dira. En attendant, Nekfeu peut déjà se targuer de voir ses Étoiles vagabondes être devenu, lors de sa sortie, le deuxième album le plus écouté sur Spotify !

Joli doublé donc pour deux des locomotives du rap tricolore même si leurs performances restent loin de celles d’un Drake qui déferle tel un raz-de-marée sur les plateformes de streaming ou d’un Eminem qui l’an dernier a écoulé pas moins de 755 027 disques sur support physique, issus de sa discographie complète.