L'ex-Médiathèque a cédé à la pression des syndicats et des collectifs d'usagers. Elle va à nouveau prêter des médias et en acquérir.

Au printemps dernier, Point Culture, à savoir l'ex-Médiathèque, avait annoncé sa décision de mettre fin au prêt direct de médias (disques, DVD et jeux vidéo) pratiquée depuis des décennies et à l'acquisition de nouveautés. Une décision justifiée par les changements d'habitudes des consommateurs et des considérations économiques. S'il était désormais dit que l'ASBL ne procéderait plus à l'acquisition de nouveaux contenus, les prêts eux restaient possibles mais sur commande seulement. Insatisfaisant aux yeux des collectifs d'usagers de l'ex-Médiathèque qui, rejoints par les syndicats, demandaient à Point Culture de revoir sa copie.

Au terme d'une concertation menée avec toutes les parties concernées et la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l'institution fait marche arrière. Le prêt direct est réinstauré, de même que l'acquisition de nouveautés. Une réflexion sur le Contrat Programme qui régit l'association est également initiée afin de mieux répondre aux attentes du public. La décision a été communiquée vendredi aux instances dirigeantes de Point Culture.