Musique Les contrôles antidrogues sont inchangés depuis le décès d’un festivalier indien après un malaise devant la grande scène vendredi.

La drogue a vraisemblablement fait sa première victime pour l’ouverture de Tomorrowland vendredi avec le décès d’un Indien de 27 ans, selon le parquet d’Anvers. Un drame mortel qui n’a pas modifié les instructions de la police fédérale qui gère la sécurité de l’événement comme pour le Dour Festival ou Rock Werchter.

(...)