Avant d’en venir aux mains, les deux rappeurs français règlent leurs comptes à coups de punchlines.

Depuis leur bagarre dans l’aéroport d’Orly en août dernier, ces deux-là ne se quittent plus et se rendent coup pour coup. En attendant leur hypothétique combat sur un ring à Bruxelles, c’est en musique que Kaaris et Booba s’affrontent. Le premier a sorti vendredi son album Or Noir part.3 prévu de longue date, le second s’est invité dans l’actualité en balançant un nouveau single, "Pretty Good Privacy" ou "PGP", du nom d’un logiciel de messagerie cryté.

Au menu pour B2O, moins de trois minutes de son "à l’ancienne" sur lesquelles il faut tendre l’oreille pour entendre son flow. Et encore… Il évoque pêle-mêle nombre de rappeurs (de Koba LaD, se félicite de l’argent gagné grâce à Ipséité de Damso qui lui a permis d’acheter deux maisons, etc., à grand renfort de punchline comme il en a le secret. Les fans crient au génie, les autres restent pour le moins dubitatifs…


La rivalité entre les deux rappeurs français s’invite aussi sur l’album de l’un et le single de l’autre. Dans son titre "AieAieOuille", Kaaris "chante" : "Personne ne va m’coucher à Orly, j’suis une légende urbaine. Les amis sont devenus faux, les ennemis restent vrais." Booba réplique dans "PGP" de manière très délicate : "J’te l’ai mise dans l’c** sur un son de Kaaris".

Kaaris
© D.R.

Bref, entre le Duc (de Bourgogne) et son ancien disciple, l’ambiance est au beau fixe. En témoigne leur mano a mano épicé de noms d’oiseaux jeudi soir dans Touche pas à mon poste. Kaaris état l’invité de Cyril Hanouna qui a voulu jouer les intermédiaires pour le rabibocher avec Booba. Ce dernier évoque le contrat à un million d’euros qu’il a proposé à Kaaris pour le combat de boxe et que celui-ci a refusé. N’étant pas boxeur, celui-ci n’entend pas monter sur un ring mais en découdre dans la rue.Tout cela ne vole pas bien haut et cache manifestement surtout une affaire de gros sous et de visibilité.

En attendant que les deux protagonistes en viennent aux mains, c’est Kaaris qui remporte le premier round avec son album Or Noir part.3 face au single de Booba, "Pretty Good Privacy". En tout cas sur le plan de la quantité. Quatre ans et demi après Or Noir part.2, son nouvel album est riche de quinze titres et de featurings de poids: SCH, Sofiane et McTyer. Pour ce qui est du contenu, c'est dans la veine des précédents: sombre, violent et sexiste... Un rap hardcore qui ne fera pas l'unanimité.

CVD.