"C'était il y a un an… Le monde d’avant. C’était le dernier grand concert avec public…” À lire ce qu’il a posté sur Instagram, M. Pokora n’a pas le moral en ce 9 mars, date du dernier concert autorisé de son Pyramide Tour. Et si  tous les artistes sont tous touchés par la mesure en raison du Covid-19, chez M. Pokora, cela semble plus compliqué à digérer ou à accepter. À moins qu’il n'exprime tout haut ce que les autres pensent tout bas.

“Sur scène (ce jour-là, NdlR.), on m’apprenait que c’était terminé. Plus de concerts avec public, la nouvelle venait tout juste de tomber, écrit-il. Alors, en retournant sur scène, j’ai profité de chaque dernière seconde avec vous.” C’était à Amiens, le 9 mars 2020, première date de la seconde partie de sa tournée commencée à Strasbourg en 2019. “Mes équipes me manquent, déplore le chanteur qui ajoute “VOUS me manquez terriblement.” Il devait se produire à Forest National les 27 et 28 mars suivants, de même que les 25 et 26 septembre 2020. Autant de rendez-vous annulés, évidemment.


Un espoir après un dernier effort

Et ce n’est manifestement pas le livestream qu’il a donné en décembre qui a comblé ce manque. Pourtant, à l’époque, il écrivait que ce concert était “pour vous, pour celles et ceux qui attendaient ce concert depuis des mois mais en ont été privés. Parce qu’avec mes équipes on voulait finir 2020 ensemble, avec vous, sur une note positive. Vous ne serez pas sur place mais nous, on sera chez vous !” Ce devait être le point final, digne disait-il, de sa tournée puisqu’après avoir envisagé un report, il avait été contraint d’annuler les dates n’ayant pas pu avoir lieu. L’expérience lui avait permis de vendre une vingtaine de milliers de tickets et de rassembler 60 000 personnes devant leurs écrans. pas mal mais insuffisant, semble-t-il, pour le consoler.

Cela étant dit, M. Pokora achève son message avec une note d’espoir : “Je suis sûr qu’on se retrouvera bientôt. Un dernier effort.” On aimerait y croire.